Afrique Nigeria

« La COVID-19 est un signe que Dieu n’est pas content de nous », dixit la Première Dame nigériane

COVID 19

La Première Dame du Nigeria, Aisha Buhari a déclaré que la pandémie de COVID-19 est un signe que Dieu n’est pas content de la race humaine.

Lors d’une conférence publique le 25 septembre pour marquer le 60e anniversaire de l’indépendance du Nigeria, la Première Dame du Nigeria, Aisha Buhari, a affirmé que la pandémie de coronavirus est un signe que Dieu n’est pas content du monde.

Selon la Première Dame, le président Buhari ne peut pas éradiquer la pandémie tout seul et que tout le pays doit se rassembler pour prier pour le pardon du Dieu tout-puissant.
Elle a également exhorté les Nigérians à prier pour la paix, le progrès et le développement durable et a appelé les Nigérians à continuer de soutenir l’administration dirigée par son époux, le président Muhammadu Buhari, pour assurer un meilleur bien-être.

Elle a dit :
«Le monde n’est plus le même en raison de la pandémie et la pandémie est un signe que Dieu tout-puissant n’est pas content de nous. »

«Nous devons prier pour le pardon. Je pense que nous n’avons pas d’autres choix que de continuer à demander pardon à Allah tout-puissant. »

« Le président ne peut pas le faire seul. Il a besoin du soutien et de la coopération de tous les Nigérians, y compris de ses personnes nommées, pour se conformer à son mantra du changement. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *