À la UneCinémaCulture & Loisirs

L’acteur Fargass Assandé mécontent : « le gouvernement ivoirien n’a jamais reconnu mon talent »

L’acteur et comédien ivoirien, Fargass Assendé était l’invité de Willy Dumbo dans le « WAM » sur la chaîne Life TV et il en a profité pour parler de plusieurs points concernant sa carrière notamment des récompenses où il a tristement pointé du doigt le gouvernement ivoirien.

Fargass Assendé ou « Ayité » dans la série à succès « Cacao », est un acteur, dramaturge et comédien ivoirien à multi-talents. Âgé désormais de 59 ans, le natif de Bongouanou (Nord-Est Côte d’Ivoire) a figuré dans la série à succès de Netflix, « Lupin », une série télévisée française, créée par Georges Kay et François Ozon avec l’acteur Franco-sénégalais, Omar Sy. A côté de ces talents hors-pairs du cinéma, le dramaturge ivoirien avec sa voix rauque et sa diction parfaite a impressionné plus d’un.

Publicité

À Abidjan depuis le 19 mars 2021, dans le cadre du NISA, une cérémonie de distinction de la Nuit ivoirienne du 7éme Art et de l’audiovisuel prévue le 27 mars prochain, Fargass Assendé était sur le plateau de Life TV ce lundi 22 mars. Durant ses interventions, l’acteur ivoirien semble déçu de n’avoir jamais été primé par son pays, la Côte d’Ivoire. Et ça, il l’a dit sans langue de bois au micro de Willy Dumbo. Depuis le gouvernement du père fondateur, Félix Houphouët a ses prédécesseurs, personne n’a pensé à l’honorer pour ce qu’il fait.

« Je le dit haut et fort pas en termes de critiques mais en termes de blessure personnelle, de Houphouët Boigny, notre premier président de la République de Côte d’Ivoire, jusqu’à son excellence Alassane Ouattara, le gouvernement de Côte d’Ivoire n’a jamais reconnu ce que je fais. Et ça, c’est une vraie violence. On est sorti de Cacao (la série) avec un vrai bonheur. Mon adversaire dans Cacao (Serge Abessolo) a été célébré par le gouvernement gabonais pour l’honneur fait à la république gabonaise pour avoir participé à ce projet, » a t-il déclaré.

Publicité 2

Être récompensé dans son pays d’origine est une grande fierté, et ça Fargass ne le dit pas doucement: « quand vous êtes célébré ailleurs, c’est joli, mais quand vous êtes célébré chez vous, ça donne plus de saveurs. Parce que les autres vous reconnaissent, chose qui m’a manqué pendant longtemps. Je l’avoue aussi, c’est l’une de mes blessures à moi, sur le côté donc très à-côté du cœur que vient de réparer à moitié le comité d’organisation de la NISA en reconnaissant en un tant soit peu ce que je fais quelque chose au nom de ce pays », a ajouté l’acteur ivoirien de 59 ans.

Invité spécial du NISA, Fargass Assendé sera sans doute honoré par le comité d’organisation de cette cérémonie pour son talent et sa personnalité en tant qu’acteur international.

Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page