Uncategorized
A la Une

L’Afrique du Sud confrontée à une récession après la crise économique

Le bureau des statistiques de l’Afrique du Sud (Stats SA) a annoncé mardi, 3 mars, que le pays était entré en récession au cours des trois derniers mois de 2019.

L’économie sud-africaine a reculé de 1,4% au quatrième trimestre, après une contraction révisée de 0,8% au troisième trimestre. Cela a entraîné la troisième récession qui a frappé le pays depuis la fin de l’apartheid en 1994.

Publicité

Pour l’ensemble de 2019, l’économie sud-africaine n’a progressé que de 0,2% (en termes réels). En 2018, il n’a connu qu’une croissance de 0,8%. La baisse au quatrième trimestre est plus importante que les estimations des économistes, alors que l’économie lutte contre les retombées du délestage.

StatsSA a déclaré que la faiblesse de la production agricole et des transports était le principal frein à la croissance, suivie par la construction, l’exploitation minière et la fabrication, qui l’emportaient sur les contributions positives des finances et des dépenses publiques.

Joe de Beer, directeur général adjoint des statistiques économiques de Stats SA, a déclaré aux journalistes:

«L’économie est à nouveau en récession. Cela représente deux trimestres consécutifs de contraction, après avoir été en récession au cours des deux premiers trimestres de 2018. « 

L’Afrique du Sud a eu du mal à sortir d’une crise économique au cours des deux années écoulées depuis que Cyril Ramaphosa est devenu président, promettant des réformes radicales.

Publicité 2

La faible croissance devrait ajouter encore plus de malheurs au gouvernement du président Ramaphosa, car l’économie sous sa direction continue de souffrir au milieu des pressions internes et externes.

Les mauvais chiffres de 2019 s’expliquent en partie par les nombreux délestages électriques causés par les déboires de l’énergéticien Eskom, mais le malaise est plus profond. Avec des finances publiques mal-en-point, des groupes publics en difficultés, le pays n’arrive pas à redresser la barre. La confiance des entreprises est au plus bas. Et en ce début d’année, plusieurs groupes ont annoncé de vastes plans de licenciement.

Le chômage touche désormais 30% de la population active. Son plus haut niveau depuis 2008.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page