À la UneBurkina FasoPolitiqueSécurité

L’armée burkinabè abat plus de 90 terroristes

L’armée burkinabè n’a pas perdu de temps pour venger ses soldats tombés au champ d’honneur. Au cours d’une opération menée dans une région, les militaires burkinabè ont tué au moins 90 terroristes. Une riposte sanglante après l’attaque qui a coûté la vie à au moins 30 gendarmes à Inata.

Publicité

L’armée burkinabè est en mode revanche. A la suite d’une attaque terroriste qui a fait près de 30 morts dans les rangs de l’armée, l’Etat était sous pression. Face à la vague terroriste, des opposants au régime Kaboré ont cru avoir là une aubaine pour descendre dans les rues et exiger sa démission. Au plan militaire, le général qui dirige aujourd’hui le ministère de la Défense a les couteaux entre les dents.

L’armée burkinabè n’a pas attendu d’enterrer ses soldats avant de réagir. La meilleure défense étant l’attaque, les militaires burkinabè sont passés à l’offensive. Après avoir repéré une base des terroristes dans la localité de Toeni, ils ont rapidement mis une opération en cours.

Lire aussi: Santé/ Une femme dont le copain est mort du SIDA, guérie du VIH sans prendre de médicament

Cette offensive de l’armée burkinabè a été rude pour les terroristes. Avec un feu nourri et sans concession, les militaires ont neutralisé plus de « 90 assaillants ». Ce 16 novembre 2021 à Toeni, localité située dans la Boucle du Mouhoun, les terroristes ont perdu, en plus des combattants, du matériel de guerre. Les militaires burkinabè le savent. Ils doivent se surpasser et montrer à leurs compatriotes de quoi ils sont capables. Les populations ont besoin d’être rassurées.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page