À la UneCôte d'IvoirePolitique

Laurent Gbagbo: « Je ferai la politique jusqu’à ma mort »

Laurent Gbagbo ne veut pas qu’on lui dicte sa conduite. Encore moins sa trajectoire politique. A ceux qui l’envoient à la retraite, il a un message. Il fera de sa carrière politique, ce que bon lui semble. Selon son propre agenda et selon sa force physique et morale.

Publicité

« Les gens disent : « il ne va plus faire de politique ». Mais pourquoi vous voulez m’imposer, maintenant que j’ai 76 ans, un calendrier politique dans ma vie ? Moi Gbagbo ? Je ne comprends pas les gens. Ce que vous n’avez pas fait, vous voulez le défaire. Vous ne connaissez même pas l’homme qui est devant vous, et vous voulez lui imposer un calendrier. Est-ce qu’il vous a demandé un chemin?« , questionne Laurent Gbagbo à ses détracteurs.

Laurent Gbagbo dit n’avoir rien demandé à ceux qui épiloguent sur sa retraite politique. A ceux-ci, il répète: « 𝗝𝗲 𝗳𝗲𝗿𝗮𝗶 𝗹𝗮 𝗽𝗼𝗹𝗶𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗷𝘂𝘀𝗾𝘂’𝗮̀ 𝗺𝗮 𝗺𝗼𝗿𝘁 ! » Laurent Gbagbo est catégorique: « c’est moi et moi seul qui déciderai, sous qu’elle forme, je ferai la politique. C’est moi et moi seul qui déciderai sous qu’elle forme, je continue mon combat. Ce n’est pas le problème des autres« .

Selon Laurent Gbagbo, « il y a des gens plus vieux » que lui « qui font la politique ». Donc ce débat, il faut l’arrêter. Et surtout je ne veux plus qu’il arrive à mes oreilles parce que ce n’est pas le problème de ceux qui le posent. Ce n’est pas leur affaire« , menace Laurent Gbagbo. A qui Gbagbo songe-t-il quand il affirme que des personnes plus âgées que lui sont en politique ? En Côte d’Ivoire, il a pour aîné Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié qui sont encore en politique.

Publicité 2

Pour finir sur le sujet, Laurent Gbagbo estime qu’il y a même « une espèce d’outrecuidance à dire ça ». « Une espèce d’impolitesse », à parler de son retrait de la vie politique. « Ce n’est pas normal. Moi je ne suis pas en politique pour arranger certains, je mets sur les marches politiques mes idées. Nous sommes organisés avec les camarades, et puis bon nous en faisons ce que nous voulons. Voilà!« , a indiqué Laurent Gbagbo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page