À la UneCôte d'IvoireEconomie

Le Mali présente ses regrets à la Côte d’Ivoire pour la tentative de saisie d’un avion

Le Mali, en tout cas au niveau des autorités gouvernementales, n’est nullement impliqué dans la tentative de saisie d’un avion de la compagnie aérienne Air Côte d’Ivoire. Dans une note adressée aux autorités ivoiriennes, le Mali affirme avoir lancé une enquête interne pou comprendre l’incident.

Le Mali n’a pas participé à une tentative de saisie d’un avion de la compagnie Air Côte d’Ivoire. Le gouvernement du Premier Ministre Choguel Maiga a même lancé une enquête pour savoir qui sont toutes les personnes impliquées dans cette affaire. Dans une note, Bamako se dit surpris par l’attitude de ceux qui ont au mépris de la loi tenté de bloquer un avion ivoirien sur le sol malien.

« Face à cette situation, le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, a instruit l’ouverture d’une enquête pour faire toute la lumière sur cette affaire. Le Gouvernement rassure que toutes les conséquences juridiques attachées à cette affaire seront tirées en temps opportun et que toutes les mesures seront prises pour éviter la survenue à l’avenir de tels incidents. En attendant, le Gouvernement présente ses regrets aux autorités et au peuple ivoiriens pour les désagréments causés par l’incident », expliquent les autorités maliennes.

Lire aussi: Ethiopie/ Le Premier Ministre depuis le front: « Nous allons gagner, l’ennemi se disperse »

La semaine dernière, un avion de la compagnie ivoirienne Air Côte d’Ivoire, avait été brièvement saisi au Mali. Celui qui a procédé à cette saisie est un certain Oumar Diawara. Ce dernier disait exécuter un verdict de la Cour de Justice de la Cedeao. L’homme d’affaires malien veut se faire rembourser des milliards de dommages et intérêts dans une affaire commerciale. Il se dit victime de duperie par une banque ivoirienne.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page