Divers

Le mari de la femme qui a donné naissance à 10 bébés révèle pourquoi ils n’ont pas encore été dévoilés au public

Tsotetsi Sithole, le mari de Gosiame Thamara Sithole, la femme qui a donné naissance à 10 bébés, affirme avoir pleuré en apprenant la bonne nouvelle.

Le père ravi, dont l’épouse est entrée dans l’histoire comme la première femme à mettre au monde 10 enfants, a déclaré que les Sud-Africains pourront voir les bébés le moment venu.

Publicité

En raison de la rareté de ce genre de naissance, les bébés sont nés prématurés et assez petits.

M. Tsotetsi veut donner aux médecins l’espace et le temps de surveiller les bébés avec les soins dont ils ont besoin. Il a appelé les Sud-Africains à être patients jusqu’à ce que les bébés soient prêts à sortir de l’hôpital.

Une récente déclaration de Phumla Williams, porte-parole du gouvernement, a révélé qu’il n’y avait aucune preuve qu’une femme de Gauteng a donné naissance à 10 bébés.

« Le gouvernement n’a pas été en mesure de vérifier l’authenticité de ces naissances dans aucun de nos établissements », peut-on lire dans la déclaration.

Lire aussi: Afrique du Sud: « Aucune preuve qu’une femme a donné naissance à 10 bébés », les autorités réagissent!

Mzwandile Masina, président régional de l’ANC pour Ekurhuleni, a également écrit : « Mon bureau et notre département de développement social sont à la recherche de la famille qui aurait accueilli 10 bébés aujourd’hui. Apparemment, ils viennent de Tembisa et nous voulions les venir en aide. »

Selon les dernières informations, les représentants du gouvernement ont retrouvé la famille.

Crédit photo : kingsparo

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page