MaliPolitique

Mali/ Manifestation géante pour réclamer le départ de l’armée française

De nombreux Maliens ne veulent plus voir les soldats français sur leur sol. Ils l’ont fait savoir le vendredi 30 octobre 2021 à Bamako. Une manifestation qui arrive à un moment de grande tension avec les autorités françaises.

Au Mali, des centaines de personnes sont descendues dans les rues de Bamako. Il s’agit pour elles de dire non à la présence de l’armée française dans leur pays. En un mot comme en mille, les Maliens exigent le retrait total des troupes françaises du Mali, où elles stationnent depuis 8 ans. « Nous sommes ici pour le Mali, nous sommes ici pour démontrer notre souveraineté nationale », clame Mohamed Ousmane Mohamedoun, un membre du Conseil national de transition.

Il explique que les Maliens sont dans la rue, « Pour rappeler au monde entier que la souveraineté appartient au peuple et que ceux qui ne l’ont pas compris doivent se mettre au diapason aujourd’hui. Parce que la transition pour nous, aujourd’hui, est le résultat de décennies de mauvaise gestion, de mauvaise gouvernance de notre pays et de mauvais partenariats. »

Lire aussi : Guillaume Soro à ses détracteurs: « Tôt ou tard je serai avec vous »


Coumba Yaressi, membre du M5-RFP abonde dans le même sens que lui. « Peu importe que la France parte ou qu’elle reste toujoursCe qui compte, c’est que la France n’est pas la mieux placée pour dire à un pays sur le terrain de ne pas faire appel à tous ses amis. » Au Mali, on est jaloux de sa souveraineté, et ça la France doit l’intégrer. Les manifestants ont crié leur colère pendant plusieurs heures, en plein Bamako.

Le Mali et la France ne sont plus en odeur de sainteté depuis le renversement d’Ibrahim Boubacar Kéita en 2020. Les militaires qui ont pris le pouvoir ouvrent le pays à d’autres partenaires puissants, la Russie notamment. Ce qui déplait fortement à Paris. La France entend quitter la région d’ici 2023.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page