EconomieFinance

Marché financier UEMOA : la conservation des titres du Dépositaire Central/Banque de Règlement atteint 19 140 milliards FCFA en 2023

Le Dépositaire Central/Banque de Règlement (DC/BR) de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) a vu sa conservation centralisée de titres atteindre 19 140 milliards francs CFA en fin d’année 2023, contre 17 861 milliards francs CFA en 2022, soit une progression de 7,16%. L’annonce a été faite, ce jeudi 18 janvier 2024, par le Directeur Général du Dépositaire Central/Banque de Règlement, Birahim Diouf, au cours de la rencontre annuelle avec les acteurs du Marché Financier Régional dans le nouveau siège du DC/BR à Abidjan-Plateau.

Face aux Associations Professionnelles des Sociétés de Gestion et d’Intermédiation Financière de l’UEMOA (APSGI/UEMOA) et des Banques Teneurs de Comptes Conservateurs de l’UEMOA (APBTCC/UEMOA), M. Diouf a présenté le bilan 2023 des activités de l’institution et ses perspectives 2024. Près de 50 participants ont assisté à la réunion, en présentiel et en ligne. L’APBTCC était représentée par la Présidente Marie-Antoinette N’Zebo et l’APSGI par son Directeur Exécutif, Soualiou Fadiga.

Le Directeur Général a souligné le rôle essentiel du DC/BR dans l’écosystème du Marché Financier Régional depuis le début de ses opérations en 1998 avant de rappeler les missions de l’institution financière de l’Union, notamment la conservation centralisée des valeurs mobilières pour le compte des sociétés de gestion et d’intermédiation, les banques teneurs de compte-conservateurs et les émetteurs. Il ressort de ce bilan que le DC/BR a distribué un montant total de 1 929 milliards de FCFA en 2023 contre 1 497 milliards de FCFA en 2022, pour le paiement des dividendes, des intérêts et le remboursement du capital des obligations, soit une progression de 28,83%.

« Nous nous réjouissons de cette remarquable progression des activités particulièrement de l’activité hors marché, qui démontre l’engagement et le dynamisme du DC/BR et de ses adhérents. Cela témoigne de notre engagement à offrir des services de qualité à nos adhérents et à maintenir notre réputation d’excellence », a déclaré le Directeur Général du DC/ BR.

En ce qui concerne la répartition des dividendes par secteur d’activité, le secteur des finances arrive en tête avec 45,05%, soit 85 milliards francs CFA, suivi des   services publics 36,95%, soit 69 milliards francs CFA. L’agriculture et l’industrie ont contribué respectivement à hauteur de 7,44 % (14 milliards FCFA) et 4,83 % (9 milliards FCFA). Enfin, les secteurs de la distribution et des transports complètent le total avec respectivement 5,06 % (9 milliards FCFA) et 0,67% (1 milliard FCFA).

Pour les perspectives 2024, le DC/BR prévoit de développer une offre de produits complète pour l’écosystème financier, basée sur les standards Swift. Il s’agira notamment de finaliser le projet digitalisation des opérations d’Appel Public à l’Epargne, et de poursuivre la codification des instruments financiers. En outre, le DC/BR entamera des travaux pour la mise en place d’une offre de gestion de collatéral pour les opérations de mise en pension, de nantissement des titres,  etc.

Les participants ont échangé sur l’automatisation et la digitalisation des opérations du DC/BR, la mise en place d’un système d’échanges documentaires entre le DC/BR et les acteurs du marché, et l’interconnexion avec les dépositaires centraux de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest et du continent.

La gestion des registres des actionnaires des sociétés non cotées, le lancement du site web du DC/BR, l’organisation d’actions RSE ainsi que des rencontres avec des journalistes et des associations professionnelles des banques figurent également sur la liste des perspectives d’activités en 2024 de même que l’inscription en compte au niveau client et l’aménagement du cycle de Règlement/Livraison de T+3 à T+2.

Cette rencontre a été l’occasion pour la Présidente de l’Association Professionnelle des Banques Teneurs de Comptes Conservateurs de l’UEMOA (APBTCC/UEMOA), Marie-Antoinette N’Zebo d’annoncer l’organisation cette année de l’Assemblée générale de sa structure, l’ouverture de chantiers relatifs à l’AELP et la bourse en ligne en collaboration avec l’APSGI.

De son côté, le Directeur Exécutif de l’Association Professionnelle des Sociétés de Gestion et d’Intermédiation Financière de l’UEMOA (APSGI/UEMOA), Soualiou Fadiga a annoncé le renforcement de l’organisation de l’association avec l’arrivée de ressources humaines et de nouveaux bureaux plus fonctionnels qui permettront de faciliter les activités. Poursuivant, il a indiqué que sa structure ambitionne de travailler à la professionnalisation et à la certification des acteurs du marché. Enfin, au titre de la promotion du marché, M. Fadiga a annoncé l’organisation prochaine d’un Salon pour lequel il a sollicité la participation du DC/BR.

Le DC/BR est le Dépositaire Central des titres de l’UEMOA dont le siège est basé à Abidjan. Il assure la centralisation de la conservation des valeurs mobilières pour ses adhérents, la bonne fin des opérations de règlement/livraison à la suite des transactions boursières ainsi que le paiement des évènements sur valeurs. En tant que membre à part entière de l’Association of National Numbering Agency (ANNA), il assure la codification des valeurs mobilières dans l’UEMOA. Le DC/BR a été créé en 1996 et a effectivement démarré ses activités le 16 septembre 1998.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page