À la Une Côte d'Ivoire Football Sport

CAN 2023 / Première qualification pour le second tour pour la Mauritanie: l’Algérie out

Sensationnel, exceptionnel, historique. Les qualificatifs manquent pour décrire l’incroyable exploit de l’équipe nationale de Mauritanie. Les Mourabitounes viennent de décrocher leur première qualification pour les 8e de finale de la Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire. Et ce n’est pas devant n’importe quel adversaire. L’ Algérie s’il vous plait. Ce sont des Mauritaniens sans complexes qui plongent l’Algérie dans une désillusion totale.

Les Mourabitounes de la Mauritanie n’étaient pas attendus pour cette CAN. Bien qu’ils en soient à leur 3e participation, personne ne vendait cher leur peau. C’est pourtant cette Mauritanie qui vient une fois de plus de rappeler que le football africain évolue et qu’il va falloir compter désormais avec ceux qu’on classait parmi les Nations faibles au plan footballistique. Tactiquement bien disposés, les Mauritaniens ont donné du fil à retordre aux Algériens. Arrivés, auréolés de leur passé glorieux, les vainqueurs de la CAN 2019 pensaient pouvoir passer ce cap avec aisance.

Que nenni ! Les Mauritaniens n’entendaient pas se laisser faire. Ils vont très rapidement le faire savoir aux Algériens en prenant leurs marques sur le terrain. En moins de 30 mns, ils commencent à faire douter leurs adversaires. Et c’est en toute logique qu’ils ouvrent le score vers la 36e minute de jeu après un relâchement de la défense algérienne. La suite sera une véritable bataille héroïque des Mauritaniens. Ils vont rendre coup pour coup aux Algériens et il s’en est fallu de peu pour qu’ils corsent l’addition en seconde période. Solides défensivement, ils parviennent à conserver le score jusqu’au coup de siffler final.


C’est assurément, la plus belle performance de son histoire, pour sa troisième participation à la CAN après 2019 et 2022. Et elle porte la marque d’un homme qui fait son bonhomme de chemin sur le continent: Amir Abdou. C’est lui qui avait conduit la sélection comorienne jusqu’en huitièmes de finale il y a deux ans au Cameroun. Les Mourabitounes se classeront parmi les meilleurs troisièmes et vont forcément au second tour. Quant aux  Fennecs, tout est à refaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *