Couple

Messieurs, voici 6 techniques simples pour éviter l’éjaculation précoce

Vous souffrez d’éjaculation précoce ? Voici des techniques simples qui vous aideront.

Éjaculer avant votre partenaire est le problème le plus courant chez les hommes à un moment donné de leur vie. Et cela peut être frustrant.

La bonne nouvelle est que vous pouvez y remédier sans avoir recours à des traitements médicaux ou à des médicaments coûteux. Voici 6 techniques pour éviter l’éjaculation précoce.

Publicité

Masturbez-vous d’abord

Masturbez-vous jusqu’à l’orgasme une heure ou deux avant le rapport sexuel. Cela aidera à retarder l’éjaculation pendant le rapport.

Évitez la pénétration

Évitez la pénétration pendant les 15 premières minutes de votre moment d’intimité. Pratiquez d’autres jeux sexuels pour faire retomber l’envie.

La technique Stop and Go

Cette technique consiste tout simplement à interrompre le mouvement quand vous ne pouvez plus contrôler l’excitation et de sortir si besoin. Puis de reprendre le coït, dès que l’excitation retombe. Ce n’est pas toujours agréable pour votre partenaire, mais c’est très efficace.

Changez de position

Évitez les positions du missionnaire et de la pénétration arrière, car elles stimulent et frottent le plus le gland (la partie la plus sensible du pénis). Lorsque vous avez des rapports sexuels, essayez de vous allonger sous votre partenaire ou essayez une position côte à côte.

Exercice

Publicité 2

Essayez les exercices de Kegel, qui renforcent les muscles du périnée. Situés chez les hommes entre les testicules et l’anus, ces muscles permettent notamment de bouger le pénis lors de l’érection et se contractent pendant l’éjaculation (d’où l’importance de les muscler pour contrôler son éjaculation)

La pression pénienne

Cette technique consiste à se retirer de sa partenaire et presser assez fortement son sexe à la base du gland (entre le pouce et l’index). Cette pression doit être assez forte (sans toutefois faire mal) et durer assez longtemps, le temps que la tension due à l’excitation redescende. Une fois l’excitation revenue à un niveau assez bas, l’homme peut reprendre sa pénétration. Il devra répéter cette manœuvre plusieurs fois, en pratiquement le même pincement jusqu’au moment où son excitation sera trop forte et l’éjaculation incontrôlable. Cet exercice est très simple à réaliser lors des préliminaires et moins frustrant qu’en pleine pénétration. Il convient d’y associer sa partenaire qui devra interrompre ses stimulations sur la simple consigne de l’homme.

Lire aussi: Ejaculation précoce : Essayez la pression pénienne, une technique pour durer plus longtemps !

Crédit photo : dawasanté

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. Ce n’est pas une bonne méthode car elle traite le mal. Mais évite le problème de se présenter, ce qui va nuire à long terme l’appareil génital

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page