FranceJusticeSociété

Meurtre de Christopher Aurier en France : Serge Aurier réagit

Christopher Aurier, frère de Serge Aurier a été tué par balle le 13 juillet dernier alors qu’il sortait d’une discothèque à Toulouse, en France. Son frère aîné Serge Aurier s’est prononcé sur ce meurtre crapuleux.

L’international ivoirien, Serge Aurier a d’abord exprimé ses regrets après le décès de son frère avec qui il sympathisait bien. L’homme a narré les actions futures qu’ils prévoyaient de poser ensemble et les moments forts qui ont marqué leur vie.

Publicité

Dans ses propos, Serge Aurier a indiqué qu’il se trouvait à la maison lorsque la nouvelle lui est parvenue. “J’étais couché lorsqu’ils sont venus m’annoncer la nouvelle, je ne croyait pas”, a-t-il déclaré.

Mais l’homme s’est dit soulagé lorsque le meurtrier se soit présenté aux autorités judiciaires de lui-même pour avouer son acte. Il a aussi signifié qu’il est sans rancune. C’est très intelligent de sa part. Aujourd’hui, il faut apaiser les choses. Je n’ai pas de sentiment de haine ou de vengeance. J’évolue dans un métier où il faut être calme. Je suis calme. J’ai confiance en la justice. Je suis attristé, je suis dans le regret. Je continue à pleurer la mort de mon frère“.

Serge Aurier a indiqué que Christopher Aurier était talentueux et avait l’amour du football. Les deux frères ont été formé à RC Lens selon nos sources. “Il était meilleur que moi mais j’étais plus sérieux, raconte Serge Aurier. Le talent, il l’avait. Il avait les qualités, moi la détermination. Il avait vraiment plus de talents que moi. D’ailleurs à Lens, ils l’ont pris lui et pas moi d’abord. Sur le terrain, il avait un gros caractère malgré sa gentillesse”, a-t-il déclaré.

Poursuivant il a fait savoir ceci : “on n’était pas toujours d’accord sur beaucoup de choses. Il m’envoyait beaucoup de messages dans les bons comme dans les mauvais moments. À chaque match, il m’envoyait des messages”.

Il a de plus fait savoir que juste après le décès de son frère, il a reçu le soutien de son équipe. Deux jours après le décès de son frère, Tottenham affrontait Newcastle. Serge Aurier a indiqué que l’équipe a dédié ce match à Christopher Aurier. “Les joueurs du club ont dédié le match à sa mémoire. J’en ai discuté avec l’entraîneur. Je voulais jouer car on restera toujours debout. […] Je savais que je ne serais pas tout seul sur le terrain…“, a fait savoir l’international ivoirien.

Publicité 2

Lire aussi :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page