Société

Code pénal camerounais : l’Etat veut punir l’adultère par la prison

Le parlement camerounais est acuellement en train d’examiner le projet de loi portant sur la modification du code pénal, déposé par le gouvernement.

En effet, le parlement camerounais envisage de condamner de la même façon  l’adultère de l’homme et celui de la femme.

Au niveau de l’article 361 du code pénal en vigueur qui règle la question de l’adultère on peut lire :

Publicité

« Est punie d’un emprisonnement de deux mois à six mois ou d’une amende de 25.000 à 100.000 francs la femme mariée qui a des rapports s3xuels avec un homme autre que son mari. »

Le nouveau projet de loi portant modification de ce texte, ajoute en alinéa 2,

« Est puni des peines prévues à l’alinéa 1 ci-dessus le mari qui a des rapports s3xuels avec d’autres femmes que son ou ses épouses. »

Ce sera une véritable révolution au Cameroun si le texte proposé par le gouvernement, est adopté par les parlementaires en l’état.

Qu’en pensez-vous ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page