DiversSociété

“Mon père meurt à petit feu à cause de mon mensonge”, confesse une Ghanéenne

Une femme désemparée avoue comment elle a introduit une malédiction dans sa famille après avoir caché l’existence de son enfant pour épouser son mari dans l’émission ghanéenne ‘Confessions with Mrs Nancy’.

La femme mariée , dont le nom n’a pas été divulgué, a déclaré qu’on lui avait dit qu’elle ne pouvait pas épouser son mari car elle avait déjà un enfant hors mariage. Elle a dit qu’avec cette révélation et sa détermination à épouser son fiancé de l’époque, elle avait comploté avec sa sœur pour embaucher une fausse famille pour la cérémonie de mariage.

J’ai commencé à voir un homme. Nous vivons tous les deux aux États-Unis. Avant notre mariage, le cousin de ma mère m’a dit que je ne pouvais pas être avec mon mari parce qu’il occupait un poste dans la communauté. Cela ne lui permet pas d’épouser une femme avec un enfant.  Malheureusement pour moi, j’ai une fille. J’aime vraiment cet homme, alors j’ai embauché des gens pour être ma fausse famille. Et nous avons eu la cérémonie de fiançailles et de mariage au Ghana avec l’aide de ma sœur. Les choses se sont bien passées. Il n’y avait rien de suspect. »

Trois ans après l’événement trompeur, son père tomba malade et tous les voyants la désignèrent comme étant la source du mal de son père.


Mon mari et moi sommes mariés depuis 5 ans. Mais 3 ans après notre mariage, mon père est tombé terriblement malade. Nous avons visité de nombreux hôpitaux, mais son état ne cesse de s’aggraver. La famille a donc décidé d’essayer la voie traditionnelle. La divination a révélé qu’une abomination a été commise dans notre famille. Et mon père souffre parce qu’il est le chef de famille. J’ai peur que mon père meure à cause de moi. Dois-je avouer que je suis mariée? Vais-je perdre mon mari ?  Que dois-je faire? », conclut-elle.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!