À la UneCulture & LoisirsEntertainmentMusicMusique

La mort tragique de Michael Jackson était «inévitable»- révèle un détective

Un détective impliqué dans l’affaire de la mort tragique de l’icône de la pop Michael Jackson, a déclaré que le décès du défunt chanteur était « inévitable » et qu’il y a plusieurs personnes à blâmer pour son arrêt cardiaque provoqué par la drogue.

Le roi de la pop est décédé en juin 2009 à son domicile de Los Angeles et son médecin personnel de l’époque, le Dr Conrad Murray, a été emprisonné pour homicide involontaire. Mais les personnes impliquées dans l’affaire disent maintenant qu’il y en a d’autres qui auraient dû être reconnus coupables d’avoir permis à Michael Jackson de devenir si dépendant à la drogue jusqu’à sa mort. 

Le chirurgien cardiaque de 69 ans – sorti de prison en 2013 après avoir purgé la moitié de sa peine de quatre ans pour homicide involontaire – a commencé à travailler pour Jackson en 2006. Il avait administré à Jackson divers médicaments pour l’aider à dormir la nuit de sa mort, dans sa maison à Holmy Hills, Los Angeles. Dans une interview en larmes dans le nouveau documentaire « J’aimerai toujours Michael », le médecin condamné a révélé que son expérience en prison était « fracassante » après avoir été décimée par le chagrin et la douleur suite à la mort de Michael et son propre procès.  

La mort tragique de Michael Jackson était «inévitable»- révèle un détective

De plus, le détective du département de police de Los Angeles, Orlando Martinez, a admis qu’il était « incroyable » que Michael Jackson ne soit pas décédé plus tôt, en raison de sa dépendance aiguë et continue aux médicaments anesthésiques comme le propofol. 

Martinez (photo ci-dessous) a déclaré dans le documentaire d’investigation de TMZ, Who Really Killed Michael Jackson: « Je crois vraiment que cette mort était inévitable. Michael allait obtenir ce qu’il voulait. Et si vous disiez non, il trouverait quelqu’un qui le ferait pour lui. Il y a beaucoup de gens à blâmer qui n’ont jamais eu de comptes à rendre pour sa mort. »

La mort tragique de Michael Jackson était «inévitable»- révèle un détective

Michael Jackson se rendait chez différents médecins qui lui prescrivaient des médicaments, il accumulait donc souvent une grande quantité plutôt que des doses normales, a expliqué le détective du LAPD. Et dans le documentaire, il admet qu’il ne pense pas que ce soit juste que le Dr Murray ai été entièrement blâmé pour la mort de la popstar et il était même difficile d’obtenir d’autres experts de la profession médicale pour aider l’affaire à l’époque puisqu’ils ne voulaient pas être impliqués.

LIRE AUSSI: Janet Jackson affirme que son frère Michael Jackson l’a traitée de « porc » (afrikmag.com)


Après avoir purgé une peine de prison pour homicide involontaire, le Dr Murray a également affirmé avoir été «manipulé» par la star – qui ne lui a jamais dit qu’il souffrait d’une toxicomanie lorsqu’il est devenu son médecin. Ce n’est que lorsqu’il est arrivé à Los Angeles pour l’aider à préparer sa tournée de retour « This Is It », qu’il a découvert que Michael gardait une réserve personnelle de drogue. Le médecin avait précédemment déclaré que Jackson souffrait de frissons, d’insomnie et de saut d’humeur et qu’il dépendait du propofol, un médicament sur ordonnance, pour l’aider à dormir.

Murray affirme qu’il avait « sevré » Jackson de la drogue que le chanteur appelait « lait » quelques jours seulement avant sa mort le 25 juin 2009.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!