Musique

Musique : Debordo Leekunfa humilié au concert de Dj Arafat

Le chanteur ivoirien Debordeau Leekunfa broie du noir dans sa carrière musicale. Les artistes du coupé décalé, c’est comme le jour et la nuit. Aujourd’hui meilleurs amis, demain pires ennemis.

Il y a quelques mois Debordeau et Arafat avaient renoué avec l’amitié. On suivait leur quotidien grâce aux publications de « opah la nation » sur les réseaux sociaux.

Publicité

Pour montrer leur bonne volonté aux fanatiques, ils ont annoncé un concert début janvier dénommé concert de la « réconciliation ».

Malheureusement l’amitié n’a pas fait long feu, les clashs ont repris de plus belle et debordeau a décidé de se retirer.

Depuis son retrait du concert de DJ Arafat, Debordo Leekunfa vit pratiquement un ‘’exil’’. Et ses fans restent sans nouvelle de leur idole.

Alors qu’il avait tenté de se remettre sur les spotlights en se rendant le 29 décembre 2018 au concert de DJ Arafat, Debordo a essuyé la colère des fans de son rival.

Humilié et blessé dans son amour propre alors qu’il croyait se donner bonne conscience en allant soutenir selon ses propres termes son frère, Opah la nation n’est pas près d’oublier les souvenirs de ce jour.

Le comble, Arafat s’est publiquement allié à ses fans leur donnant raison d’avoir agi ainsi.

« Normal, il a voulu boycotter le concert. La Chine n’aime pas les foutaises », avait-il commenté sur les ondes de Vibe Radio.

En attendant de trouver une nouvelle approche et actualité musicale, débordo devra vivre encore un peu tapis dans l’ombre.

Emeraude ASSAH

crédit photo : Live.ci

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer