AfriqueNigeria

Nigeria: des étudiants d’une université menacent de bastonner les professeurs si leur grève persiste

La vice-chancelière de l’Université du Benin, au Nigeria (UNIBEN), la professeure Lilian Salami, a déclaré mercredi que la direction de l’école était prête à reprendre les activités académiques de manière sûre et sécurisée.

Publicité

Elle a déclaré que la direction de l’université appliquera le strict respect des protocoles COVID-19 pour protéger les étudiants et les membres du personnel contre l’exposition aux infections à coronavirus.

Salami a par la suite déclaré que certains étudiants ont commencé à menacer de battre des professeurs si la fermeture des universités publiques persiste.

Les étudiants des universités publiques sont chez eux depuis mars 2020, lorsque le Syndicat du personnel académique des universités a entamé une grève de neuf mois pour certaines revendications. Le syndicat, cependant, a suspendu l’action revendicative sous condition le 24 décembre 2020, après de nombreux efforts de la part des professeurs et du gouvernement fédéral.

Pourtant, lorsque les élèves espéraient retourner en classe, le pays est entré dans la deuxième vague de la pandémie tandis que le groupe de travail présidentiel sur le COVID-19 a ensuite ordonné aux écoles de rester fermées jusqu’au 18 janvier 2021 pour contenir le pic des infections au COVID-19 au Nigeria.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page