NigeriaReligion

Nigeria: 40 pasteurs chassés d’une église pour n’avoir pas « généré » assez de revenus: l’un deux témoigne

Un ancien pasteur de l’église Living Faith de l’évêque Oyedepo, Peter Godwin, affirme avoir été licencié par la direction de l’église pour n’avoir pas généré assez de revenus dans sa branche.

Selon Peter Godwin, il a été embauché par l’église le 28 août 2020, et le 1er juillet 2021, lui et 40 autres pasteurs ont été invités par la direction et licenciés pour faible rendement financier.

Publicité

« En fait, par la grâce spéciale de Dieu, notre père dans cette grande assemblée, Living Faith Church a reçu un mandat du Seigneur pour implanter 10 000 églises au Nigeria et par la grâce spéciale de Dieu, j’ai eu le privilège d’être l’un des pasteurs qui ont été employés le 28 août 2020, c’était l’année dernière.

Après cela, j’ai commencé à travailler, à m’engager dans l’œuvre du Seigneur. J’ai fait de mon mieux pour m’assurer de gagner des âmes à Christ, mais malheureusement, le 1er juillet, j’ai reçu un appel m’informant que le pasteur d’État voulait me voir, alors j’ai pensé que j’étais le seul. J’ai été surpris lorsque je suis arrivé dans son bureau.

Quand je suis arrivé, j’ai vu d’autres pasteurs aussi, plus de 40, alors je les ai rejoints. Quelques minutes plus tard, on nous a remis une lettre. J’ai ouvert la lettre pour voir le contenu et j’ai vu que c’était une lettre de licenciement.

Le contenu de la lettre dit : ‘Suite au récent examen des performances qui a révélé que votre indice de croissance de l’église est inférieur aux attentes. Nous vous informons que votre service en tant que pasteur en charge n’est plus requis dans cette commission avec effet immédiat. Vous devez quitter votre logement officiel et remettre tous vos biens, y compris votre carte d’identité officielle, au pasteur de la région avant votre départ.’

Nigeria: 40 pasteurs chassés d'une église pour n’avoir pas « généré » assez de revenus: l'un deux témoigne

J’ai donc appelé la direction le lendemain pour savoir ce qui s’était passé puisque je n’étais pas impliqué dans une activité douteuse ou un acte malveillant. La direction m’a dit que l’église ne fonctionnait pas à perte, elle m’a également dit que le revenu total généré par ma branche  devrait être en mesure d’assurer mon bien-être et mon logement, donc en raison du faible revenu, je suis licencié. »

Publicité 2

Lire aussi: «Dieu a juré de me rendre riche car je lui ai donné une voiture il y a des années», le pasteur Oyedepo

Crédit photo : sermonstoday

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page