À la UneCôte d'IvoireSociété

Côte d’Ivoire-Issia/ La paix est revenue au sommet de la chefferie de Gogoguhé: Yagba Dogbo pose un acte fort


GOGOGUHE, village du département d’Issia est un grand grenier agricole de plus de six mille habitants du canton Gbalo. Ce village vit depuis le samedi 3 juillet 2021 une atmosphère saine après le règlement d’un conflit qui durait depuis des années entre M.Yagba Dogbo Nicodème Chef canton, chef du village de Gogoguhé et son adjoint Bahi Tawa Emmanuel.

Publicité

Une réconciliation rendue possible par M. Koré Marc Aubain, cadre des Assurances, fils dudit village. Gogoguhé, en effet était perturbé par ce conflit qui a arrêté la quasi totalité des projets de développement qui étaient en cours dans le village. Grâce à la patience et la détermination de son fils Koré Marc Aubain, le sommet de la chefferie de Gogoguhé a été réconcilié le 3 juillet dernier au grand  bonheur du village.

Tous, hommes, femmes et jeunes du village qui attendaient ce rendez-vous ont répondu présents sous le hangar palabre du village. C’est là que le cadre des Assurances a restauré l’autorité du chef Yagba Dogbo Nicodème après avoir entendu les deux parties en conflit. « Le chef Yagba Dogbo a raison, parce qu’on respecte un chef », a tranché le médiateur.

La paix est donc revenue dans ce village où les  populations réclamaient la fin d’un conflit qui pourrissait leur quotidien. Enfin, il est revenu au chef Yagba Dogbo d’accepter le pardon du médiateur pour dit-il la paix dans son village. Séance tenante, le chef du village a remis à Bahi Tawa Emmanuel les documents du lotissement du village et du projet d’une station à essence, qui étaient selon lui un gage pour le retour à la normale.

Publicité 2

« Une réconciliation sans actes est de l’hypocrisie. C’est pourquoi je remets à Emmanuel ces documents devant tout le monde afin que vous ayez le cœur net après les efforts qu’a fourni notre fils pour ramener la paix au sommet de la chefferie », a conclu le chef Yagba Dogbo, inspecteur de l’éducation nationale et de l’enseignement technique à la retraite. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page