Côte d'IvoireCulture & LoisirsPeople

Nouvelles accusations graves contre Yvidero : la web humoriste réagit

Comme on le dit dans le langage familier ivoirien,  »y’a nouveau dossier ». L’affaire concerne une fois de plus Yvidero. La web humoriste est accusée par une comédienne ivoirienne d’avoir proféré des propos assez mystérieux et de n’avoir pas honoré un contrat professionnel. Yvidero a aussitôt répondu aux accusations dans une publication.

Une ancienne collaboratrice d’Yvidero connue sous le nom de « Mymy la sirène » ou encore « Pkazai » a lancé des accusations au cours d’une apparition médiatique. La jeune dame était invitée sur le plateau d’une émission télé ce mercredi 06 avril. Interrogée, elle a manifesté sans ambiguïté son mécontentement vis-à-vis de son ex-mentor Yvidero.

« Mymy la sirène » accuse Yvidero de n’avoir pas respecté les clauses du contrat établi pour son rôle dans la série télé « Madame Tonpki et Compagnie ». Une série dont Yvidero est la productrice. L’émission étant donc une lucarne, « Mymy la sirène » a profité pour dépeindre une facette plutôt étonnante de sa productrice.

Elle affirme qu’Yvidero aurait mis fin à leur collaboration sans toutefois donner les motifs de cette séparation prématurée. Selon « Mymy la sirène » le contrat en question court jusqu’au mois de mai, même si Yvidero n’en a cure depuis un moment.


En plus du volet professionnel, elle attribue dans son échange avec les animateurs, des propos assez mystérieux à son ancienne productrice. « Elle m’a dit une chose qui m’a donné froid dans le dos… Elle m’a dit qu’elle n’aime pas les gens qui veulent réussir. (…) ça m’a choquée, mais je suis restée avec elle » a révélé la jeune comédienne.

Yvidero à son tour, a laissé un court message sur sa page en réponse subtile aux dires de son ex-collaboratrice. « Je te donne l’opportunité de te faire connaître en te faisant jouer dans une série à la TV mais je ne veux pas te voir réussir quel paradoxe ! Eh Dieu aide moi, parce que je n’en peux plus » a pour sa part affirmé Yvidero, comme présenté sur la capture ci-après.

Nouvelles accusations graves contre Yvidero : la web humoriste réagit

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page