Burkina Faso
A la Une

Burkina Faso : Après la condamnation de Blaise Compaoré, la veuve de Thomas Sankara réagit

Mercredi, un tribunal militaire au Burkina Faso a condamné l’ancien président Blaise Compaoré à la prison à vie pour l’assassinat du leader révolutionnaire Thomas Sankara en 1987.

LIRE AUSSI: Burkina Faso : Blaise Compaoré condamné à la prison à vie pour le meurtre de Thomas Sankara

Des applaudissements ont éclaté dans la salle d’audience à la lecture du verdict tant attendu, mettant un point final à une affaire qui a affligé cet État ouest africain pendant 34 ans.

Mariam, la veuve de Thomas Sankara, était également présente lors du jugement. Elle a salué le verdict comme une véritable justice.

« Je pense que le peuple burkinabé et l’opinion publique savent maintenant qui était le président Thomas Sankara, qui était l’individu, qui était l’homme politique, ce qu’il voulait, ce que ceux qui l’ont assassiné voulaient. En tout cas, je suis soulagée parce que nous savons qui il est. On l’avait traité de tout dans des discours et, maintenant, nous savons tous que c’était un homme intègre. »

Le tribunal a également prononcé des peines de prison à vie à l’encontre de Hyacinthe Kafando, un officier soupçonné d’avoir dirigé le commando, et du général Gilbert Diendere, commandant de l’armée au moment de l’assassinat, qui a coïncidé avec un coup d’État ayant porté Compaoré au pouvoir. Huit autres accusés ont été condamnés à des peines de prison allant de trois à vingt ans, tandis que trois accusés ont été acquittés.

Mais l’ex-président Blaise Compaoré vit en exil en Côte d’Ivoire après avoir été renversé par des manifestations publiques en 2014. Leur procès et leur condamnation se sont déroulés par contumace.


LIRE AUSSI: Affaire Sankara/ Ouattara ne va pas livrer Compaoré: « il est chez lui en Côte d’Ivoire »

Le procès de six mois a été suivi avec avidité par de nombreux habitants de ce pays sahélien enclavé, pour qui la mort sanglante de Sankara reste une tache sombre dans l’histoire du pays.

Crédit photo : africafeed

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page