People

Omotola Jalade Ekeinde : « Je suis devenue millionnaire à l’âge de 18 ans »

L’actrice Omotola Jalade Ekeinde a récemment accordé une interview à BBC Yoruba dans laquelle elle a parlé de son mariage, avec le capitaine Matthew Ekeinde, alors qu’elle n’avait que 18 ans.

Dans son interview, la star de Nollywood a déclaré qu’elle était prête pour le mariage et qu’elle était déjà millionnaire à 18 ans lorsqu’elle a épousé son mari il y a 25 ans. L’actrice a révélé cette information lorsqu’on lui a demandé si elle permettrait à l’un de ses enfants de se marier à l’âge de 18 ans comme elle l’a fait.

Publicité

« J’avais l’âge du consentement quand je me suis mariée et surtout, j’étais mature quand j’ai rencontré mon mari. Actuellement, je n’ai qu’un seul enfant qui a 18 ans, donc la question arrive tard. C’est un garçon et si jamais il dit qu’il veut se marier, je ne le permettrai pas parce qu’il n’a pas d’argent maintenant.

Il faut faire preuve de sagesse ou de bon sens dans tout ce que l’on fait. Les gens ne peuvent pas dire que parce que je me suis mariée à 18 ans, ils peuvent aussi le faire. La question est de savoir si l’on est prêt à se marier. Quand j’avais cet âge, j’étais prête. Je travaillais depuis l’âge de 15 ans et j’étais millionnaire à l’âge de 18 ans. C’est un fait que beaucoup de gens ne connaissent pas.

J’avais mon propre argent. Je ne dépendais d’aucun homme. De plus, mon père étant mort tôt, j’étais déjà responsable de mes jeunes frères et sœurs. J’étais comme leur mère à cette époque, j’étais donc très mature et préparée financièrement. Il ne faut pas épouser un homme quand on n’est pas stable financièrement.

Lire aussi: L’actrice Omotola Jalaide Ekehinde révèle pourquoi elle a été traitée de prostituée

Si l’on fait cela, on se retrouve en esclavage ou, mieux encore, en prison. Si l’un de mes enfants, après avoir considéré tous ces facteurs, se dit prêt à se marier, nous (les parents) rencontrerions la personne et si elle nous plaît, nous lui donnerions notre bénédiction. »

Publicité 2

Crédit photo :

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page