Coronavirus

Ouganda/COVID-19 : les patients en quarantaine entretiennent des rapports sexuels, le gouvernement s’inquiète

Le gouvernement ougandais est très inquiet du comportement des patients placés en quarantaine.

Plusieurs d’entre eux entretiennent déjà des rapports sexuels dans leur centre de quarantaine, une situation qui inquiète, selon le ministère de la Santé.

Publicité

Lors d’une émission sur Radio One, la secrétaire permanente du ministère, Diana Atwine, a déclaré que le comportement des patients pourrait compromette les efforts visant à freiner la propagation du coronavirus.

« Les Ougandais ne sont pas sérieux. Certains patients en quarantaine ont même commencé à avoir des rapports sexuels. Ils vont dans les chambres d’autres patients dans les hôtels où nous les avons confinés.

D’autres à Mulago quittent leur chambre pour rendre visite aux patients qui sont dans d’autres chambres, c’est trop dangereux et cela va compromettre nos efforts »

Pour mettre fin à cette situation, Daiana Atwiine a déclaré que des agents de sécurité ont été déployés pour limiter les mouvements dans les centres de quarantaine.

Le ministère de la Santé a publié au journal officiel 17 lieux qui serviront de centres d’isolement pour les cas confirmés de COVID-19.

Ces lieux qui comprennent des hôtels, des hôpitaux et des universités accueillent actuellement plus de 232 patients.

Crédit photo : whouganda

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page