Culture & Loisirs

Page noir : Décès de la mère de Tupac Shakur

Décidemment l’année 2016 est entrain de s’envoler en emportant plusieurs célébrités du monde du show-biz. C’est une autre triste nouvelle qui vient de nous parvenir. Selon WSB TV, la mère du rappeur Tupac, Afeni Shakur, est décédée, lundi 02 mai en Californie, vingt ans après son fils, Tupac, qui est décédé en septembre 1996 lors d’une fusillade controversée.

Selon les sources policières de Marin County, les forces de l’ordre ont reçu un appel pour ce qui semblait être un arrêt cardiaque lundi soir aux alentours de 21h30. Transférée à l’hôpital dans la foulée, Afeni Shakur 69 ans a été déclarée morte à 22h28 (heure locale américaine) précisément.

Publicité

Afeni Shakur était une figure connue du monde du hip hop. Son rappeur de fils lui avait dédié la célèbre chanson « Dear Mama », morceau emblématique dans lequel Tupac racontait son enfance et exprimait son respect pour celle qui l’avait élevé. C’est en effet un lien particulier qui unissait Tupac et sa mère.

Quelques heures après sa mort, les internautes n’ont pas manqué de lui rendre hommage sur les réseaux sociaux et ont ressorti une lettre que le rappeur Eminem avait écrite en son honneur, quelques jours après la mort de son fils. Un document qui témoigne de la bonté et de la gentillesse qui émanait de la maman du regretté 2Pac. “Merci d’avoir toujours été gentille avec moi. Vous êtes une vraie reine dans tous les sens du terme. Je n’oublierai jamais les opportunités que vous m’avez données. Vous serez toujours dans mon coeur, mes pensées et mes prières”, écrivait Marshall Mathers de son vrai nom.

Afeni Shakur, a très tôt intégré le militantisme politique en ralliant le mouvement des Black Panther. Accusée de complotisme et arrêtée en 1969, elle passe deux ans en prison dont plusieurs mois enceinte de son fils Tupac Amaru Shakur. Il viendra au monde seulement un mois après sa sortie de prison en 1971.

Publicité 2

Après le décès de son fils, elle était devenue la principale bénéficiaire en même temps propriétaire de ses biens, dont tout l’héritage musical laissé. Récemment elle avait donné son feu vert pour All Ayez On Me, le biopic en cours de tournage sur son fils. Elle était également en instance de divorce et son mari espérait acquérir la moitié de la fortune de Tupac.
.

Tags

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée +224-669-00-03-21 aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer