DiversSociété

Un pasteur révèle pourquoi certaines femmes ne sont plus attirantes pour leurs maris 

Le populaire pasteur nigérian , Williams Kumuyi, surveillant général de l’église biblique Deeper Life, basée au Nigeria a réprimandé les hôtesses d’église qui insistent pour que les femmes se couvrent la tête avant d’entrer à l’église.

Dans un récent sermon prononcé dans son église, Kumuyi a conseillé aux hôtesses de s’abstenir de l’acte et l’a qualifié d’embarras.

Selon lui, «Quelqu’un vient dans notre église pour la première fois. Et il se trouve qu’elle est une dame qui ne se couvre pas la tête. Nous demandons à la personne de se couvrir la tête avant d’entrer. Nous ne savons pas si la personne ne connaît même pas Dieu.  Nous la confrontons là-bas avant même qu’elle n’entre dans l’église.  Nous ne savons pas si elle ne sait pas prier ou prophétiser. Mais nous lui imposons des règles. Si j’étais la personne, je me demanderais quel genre d’église est-ce? S’ils me traitent comme une écolière, ce sera la dernière fois que je viendrai à l’église. Si je ne vous le dis pas, peut-être que personne ne vous le dira. Il y a des femmes qui s’habillent mal et qui ne sont plus attirantes pour l’homme. Il y a des sœurs célibataires qui ne sont pas présentables. Quiconque recherche la volonté de Dieu peut ne pas être attiré par elles. La Bible dit que toute femme prie ou prophétise. La raison pour laquelle vous vous couvrez est soit que vous priez, soit que vous prophétisez. »

Lire aussi: «Épousez des femmes qui sont belles à environ 15 %», un pasteur s’adresse aux hommes – AfrikMag

Kumuyi a ajouté qu’en raison de la couverture persistante, il y aura « de la chaleur dans les cheveux et cela dégagera une odeur« . Les femmes qui pratiquent cela selon lui, « se mettent en servitude parce qu’elles ne lisent jamais la parole. »

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!