Uncategorized
A la Une

Paul Rusesabagina : le héros du film « Hôtel Rwanda », risque la prison à vie

Paul Rusesabagina, qui a inspiré le film « Hôtel Rwanda », a été reconnu coupable par un tribunal de Kigali d’avoir fait partie d’un groupe terroriste, le MRCD-FLN.

Rusesabagina, ainsi que 20 autres personnes, était accusé d’avoir conspiré pour lancer des attaques sur le territoire rwandais en 2018 et 2019, faisant au moins neuf morts.

Publicité

Le juge, qui a lu le verdict ce lundi, a déclaré : « La cour constate également qu’ils étaient dans ce groupe très conscients qu’ils commettaient des actes de terreur, ils voulaient que les actes de terreur soient commis et cela est prouvé par le travail qu’ils ont commis alors qu’ils étaient dans ce parti politique. Ils ont formé le FLN qui est un groupe armé illégal, qui a organisé des attaques au Rwanda en 2018 et 2019 et même après cela, ils s’en sont vantés dans différentes annonces et vidéos. »

L’homme de 66 ans a été arrêté pour la première fois en août 2020 et fait face à neuf chefs d’accusation, notamment financement du terrorisme, meurtre, formation d’un groupe armé irrégulier et appartenance à un groupe terroriste, entre autres.

LIRE AUSSI: Paul Rusesabagina : le héros du film « Hôtel Rwanda » arrêté pour terrorisme (photos)

Paul Rusesabagina s’est fait connaître pour avoir sauvé des centaines de Rwandais pendant le génocide du pays en les abritant dans l’hôtel qu’il gérait. Son histoire a inspiré le film « Hotel Rwanda ».

Au cours du procès, qui s’est déroulé devant la Chambre de la Haute Cour du Rwanda chargée des crimes internationaux et transfrontaliers, le critique virulent du président rwandais Paul Kagame a déclaré qu’il souhaitait être désigné comme un citoyen belge et qu’il avait été enlevé par les autorités rwandaises, qui ne sont pas compétentes pour le juger.

En entendant le verdict, sa fille, Carine Kanimba, a déclaré à CNN que tous les droits humains fondamentaux de son père ont été violés par le gouvernement rwandais.

Publicité 2

« Nous savions qu’il n’y aurait jamais de procès équitable pour mon père, et maintenant le monde le sait aussi. Si les États-Unis, la Belgique et d’autres pays croient aux droits de l’homme, ils doivent intervenir maintenant pour libérer notre père. »

LIRE AUSSI: Rwanda: la prison à vie demandée contre le héros du film  »Hôtel rwanda » Paul Rusesabagina

Crédit photo : africanews

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page