Divers

Philippines: pour être diplômés, les étudiants devront planter 10 arbres

La lutte contre le dérèglement climatique amène chacun à vouloir trouver des solutions pour inverser la tendance. Face à ce problème, certains États ont choisi de prendre le problème à bras le corps, parfois avec des initiatives insolites. Aux Phillipines, une nouvelle loi exige que tous les diplômés du secondaire plantent au moins 10 arbres avant de pouvoir obtenir leur diplôme.

En effet, cette loi concerne tous les élèves, du primaire au collège : s’ils souhaitent obtenir leur diplôme, ils doivent planter au moins 10 arbres chacun.

Publicité

Avec ses 12 millions d’élèves en primaire, ses 5 millions de lycéens et ses 500.000 étudiants du supérieur diplômés chaque année, le pays devrait voir sa flore repeuplée de 175 millions de nouveaux arbres plantés par an.

Cette loi va permettre de lutter simultanément contre le changement climatique mondial. Les partisans de la loi affirment que la législation pourrait permettre de planter jusqu’à 525 milliards d’arbres en une génération si elle est correctement respectée.

Les arbres seront apparemment plantés dans les mangroves, les forêts existantes, certaines zones protégées, les chaînes militaires, les sites miniers abandonnés et certaines zones urbaines.

Le gouvernement a déclaré que les espèces sélectionnées pour la plantation devaient être adaptées à chaque lieu, climat et topographie de la région et qu’il y aurait également une préférence pour les espèces indigènes.

En plus de l’impact immédiat des arbres sur l’absorption de carbone, on espère que la législation aidera à apporter une compréhension de l’environnement aux générations futures et conduira à de nouvelles initiatives écologiques.

Le Département de l’éducation du pays et la Commission de l’enseignement supérieur mettront en œuvre et veilleront au respect du projet de loi.

Les Philippines est l’un des pays les plus sévèrement déboisés au monde, leur couvert forestier total passant de 70% à 20% au cours du XXe siècle.

Publicité 2

L’abattage illégal reste un problème pour le pays et le manque d’arbres dans certaines zones a exacerbé les risques et les impacts des inondations et des glissements de terrain.

À ce jour, la loi n’a pas encore été confirmée par le Sénat. Mais si elle entre en vigueur, les Philippines inverseront considérablement leur tendance. Une façon de changer les mentalités sur le long terme, et de permettre aux plus jeunes de grandir dans un environnement sain.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page