Sport

Pour rompre le jeûne, un gardien simule une blessure

Plusieurs joueurs de l’Equipe Nationale tunisienne ont choisi de jeûner pendant cette période de préparation et de matchs amicaux avant le début de la Coupe du Monde 2018, prévue le 14 juin prochain. Et quand on est en jeûne et qu’on est sur le terrain, il faut trouver un moyen pour le rompre. La solution a été toute trouvée par ce gardien de but tunisien, simuler une blessure.

Un moyen très efficace pour lutter contre la fatigue. L’équipe tunisienne de football qui sera au mondial 2018 en Russie sait comment rompre un jeûne pendant qu’on joue un match.

5

Le gardien Mouez Hassen a fait semblant d’être blessé au coucher du soleil dans un match contre le Portugal puis la Turquie pour rompre le jeûne, ses coéquipiers se sont précipités à l’écart pour boire de l’eau et grignoter des dattes.

Une stratégie qui a marché. Alors qu’ils étaient mené 2-1 face au Portugal,  la Tunisie a égalisé six minutes après cette pause.

Pour montrer que ça marche, le gardien Mouez Hassen a repris la même scène deux jours plus tard. Encore une fois, les tunisiens ont mangé des dattes et bu de l’eau.

Une anecdote qui a été racontée même par le sélectionneur national Nabil Maaloul, affirmant que c’est le staff technique qui a demandé au gardien Moez Hssan de simuler ces blessures pour la bonne cause !

Pour rompre le jeûne, un gardien simule une blessure

C’est au coucher du soleil, à la rupture du jeûne, que ces arrêts de jeu sur « blessure » ont eu lieu. Pour l’instant,  ni le portier tunisien, ni la fédération tunisienne de football n’ont encore donné de suite sur la fameuse blessure.


1

Le 09 juin, la sélection tunisienne disputera un match amical contre l’Espagne. Les regards sont tournés vers le gardien.

Le premier match de la Tunisie à la coupe du monde 2018 aura lieu le 18 juin, le jeûne aura déjà pris fin.

https://youtu.be/x3rX3EyqsrA

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page