À la UneCôte d'IvoirePolitique
A la Une

Pour solder les loyers impayés de sa belle-mère / Meambly lance un dernier ultimatum à Blé Guirao et à Mabri

Le nouveau vice-président du Conseil économique et Social, Jean Blé Guirao devra choisir entre s’acquitter de ses arriérés de loyer ou partir de la maison qu’il occupe en ce moment à la Riviera. C’est la porte de sortie que lui offre Evariste Meambly, selon ses dires, après la décision des juges ordonnant son expulsion.

Dans une décision de justice dont nous avons reçu copie, il est fait injonction à tous les huissiers de Côte d’Ivoire de procéder à l’expulsion de Jean Blé Guirao de la maison qu’il habite encore à la Riviera-Palmeraie. Le juge qui a pris cette décision a donné raison à M. Sirima Drissa, qui poursuit le Secrétaire Général de l’UDPCI. La grosse de cette décision est entre les mains de la belle-mère d’Evariste Meambly, propriétaire de la maison.

5

 

Pour solder les loyers impayés de sa belle-mère / Meambly lance un dernier ultimatum à Blé Guirao et à Mabri

En possession de la copie de cette décision rendue le 31 janvier 2023 et dont la grosse est signée ce jour 14 mars 2023, nous avons joint monsieur Meambly pour en savoir davantage. Il confirme détenir la copie originale de cette grosse qui fait injonction aux huissiers d’expulser Monsieur Jean Blé Guirao de la résidence en question. « Je vous avais dit que c’est la maison de ma belle-mère et c’est moi qui ait retiré la grosse », nous confirme-t-il, se disant heureux de ce dénouement.

Pour solder les loyers impayés de sa belle-mère / Meambly lance un dernier ultimatum à Blé Guirao et à Mabri


1

A la question de savoir que va-t-il se passer dans les jours à venir puisqu’il a une décision de justice en main, Meambly Evariste se lâche: « Nous sommes en Afrique et pour des raisons humanitaires, je demande à Blé Guirao et à Mabri Toikeusse de prendre toutes les dispositions utiles pour s’acquitter des arriérés de loyers indiqués par la justice. Si d’ici une semaine, c’est à dire jusqu’au 21 mars, rien n’est fait, je serai obligé de faire exécuter cette décision de justice ».

Pour Meambly encore, du moment où Blé Guirao a ses enfants dans la maison ainsi que sa famille, cette semaine devrait être mise à profit pour régler ce problème. Blé Guirao ayant désormais un nouvel employeur qui est le Conseil Economique et Social, il faudrait que cette institution de l’Etat s’y mette pour lui permettre d’éponger ses arriérés de loyer et lui éviter un scandale national. Joint à 16h41 et à 16h56, pour avoir sa réaction aux propos de Meambly, M. Blé Guirao restait toujours injoignable.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page