AfriquePolitique
A la Une

Présidentielle: la belle leçon de démocratie donnée à l’Afrique par le Malawi

La Cour constitutionnel du Malawi a annulé les élections présidentielles qui se sont déroulées le 21 mai 2019, en raison de « certaines irrégularités », a-t-on appris auprès de l’Agence de presse africaine.

« Les résultats présidentiels annoncés le 27 mai 2019 sont nuls et non avenus, de nouvelles élections devraient avoir lieu dans les 150 jours », a indiqué la juge en chef Healey Potani soulignant que « l’Assemblée nationale du Malawi devrait se réunir dans 21 jours pour discuter de la question et fixer la date de nouvelles élections ».

Publicité

La décision des juges a été prise en tenant compte des éléments de preuve qui selon eux, indiquaient clairement que l’organe de gestion des élections n’avait pas respecté les exigences légales.

Après l’invalidation des résultats de la présidentielle, la justice a aussi ordonné la restructuration de la commission électorale par le parlement.

Le 21 mai, les résultats donnaient la réélection de Peter Mutharika, au pouvoir depuis 2014, avec 38,57% des suffrages, selon la Commission électorale, devant le principal représentant de l’opposition, Lazarus Chakwera (35,41%).

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page