CamerounPolitiqueQuestions Africaines
A la Une

Question Africaine 35 : Interpellation du Président Macron par un Camerounais : l’Afrique est-elle prête à régler ses problèmes d’elle-même ?

Mes amis,

Je ne vous apprends rien : la courte vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. Mais, tout le monde ne l’a certainement pas vue. Alors, je la décris ici.

Publicité

A l’ouverture du Salon de l’agriculture de Paris, le 22 février 2020, le Président Macron, serré par sa garde rapprochée, sillonne les allées, devisant. C’est alors qu’une voix déchire l’atmosphère : “Monsieur Macron, il y a un génocide au Cameroun. Paul Biya tue les Camerounais. Monsieur Macron, nous sommes des Camerounais, mais nous sommes des morts”.

Bien dit, ces propres d’un Camerounais hurlant n’ont pas manqué leur cible. Le Président en marche s’arrête net et répond : “Vous avez mon engagement à ce sujet. J’ai mis la pression sur Paul Biya au sujet de la zone anglophone et de ses populations. Je lui ai dit que je ne veux pas qu’on se voie à Lyon tant que Kamto n’est pas libéré. Et il l’a fait…”
Arrêtons-nous juste là, car il y a de quoi écrire toute une thèse sur la diplomatie françafricaine. Moi, je me pose des questions.

1-Est-ce en France qu’il fait aller poser les problèmes du Cameroun ? Sans aigreur, on est fatigué des blacks qui se la coule froide dans Paris et qui prétendent s’occuper du pays. Ils laissent le terrain à ce qu’ils décrient.

2-Les Camerounais sont-ils fatigués ou pas du Pépé Biya ? Dans ce cas, qu’ils ne le votent pas. C’est tout de même rageant de crier partout que ce monsieur est un indésirable et de le laisser au pouvoir. N’aller pas me dire que les élections sont truquées. Biya ne peut pas à lui seul être dans 1000 bureaux de vote. Quand même !

LIRE AUSSI : Cameroun: Vladimir Poutine a-t-il annoncé qu’il soutient Paul Biya?

3-Le Président réduit-il la vie des Camerounais à la sienne ? Au XXIeme siècle, il faut qu’on nous disent ce qu’on n’a pas compris.

4-La question des Provences anglaises du Cameroun est-elle insolvable ? Ce sont des milliers d’hommes et de femmes qui meurent tous les jours. Le Cameroun peut stopper ces tueries.

Publicité 2

Certes, Macron est coutumier des interpellations : à Pau, par des enseignants, par des gilets jaunes… Mais au regard de toutes cette agitation, la grande question, c’est de savoir si les Africains sont prêtes à résoudre eux-mêmes leurs problèmes ?

C’est une question africaine ouverte. Vos avis nous intéressent.

Dr Christian TIDOU

Dans ces Questions Africaines (QA), l'universitaire et chroniqueur Christian Tidou, croque l'actualité du continent à la lumière de l'histoire du Contient et de ces défis actuels. Vos avis l'intéressent pour secouer les inerties. Rejoingnez-le sur AFRIKMAG.COM.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer