AfriqueCoronavirusQuestions AfricainesSantéSociété

Question Africaine 46 : Et si le Covid-19 servait de prétexte à notre monde pour régler deux ou trois problèmes ?

Jes mon vieil ami,

En même temps qu’à toi, je redis à mes lecteurs, qui ont souffert les perturbations sur cette page, que nos rendez-vous nouveaux sont désormais les mardis et jeudis de chaque semaine. À ces deux jours francs, nous ajouterons les appels de l’actualité telle qu’elle sera extraordinaire. Cela dit, Coronavirus oblige, Continuons ici la réflexion entamée par téléphone.

Publicité

Entre passion et raison, sachants et ignorants, doctes et doctiors, entre gouvernants et gouvernés, l’Est et l’Ouest, le Nord et le Sud, entre libéraux et socialistes, entre capitalistes et communistes… le Civid-19 brouille toutes les certitudes, en même temps qu’il accroît les crispations et fait grandir les soupçons. Il ne s’agit pas uniquement de distanciation sociale. Le fait est que certains propos sont habillés d’un “cynisme” qui me conduit à explorer l’idée selon laquelle, le Covid-19 risque de devenir, si ce n’est déjà fait, le moyen de régler au moins deux inquiétudes européennes.

1- La question démographique.

Question Africaine 46 : Et si le Covid-19 servait de prétexte à notre monde pour régler deux ou trois problèmes ?

Tiens, j’ai revu l’auteur du discours de Dakar, l’ami de Khadafi, revenir sur la scène et craindre pour le “choc démographique” que la terre n’aurait jamais vécu. C’était à l’université d’été du Medef de 2019. “Dans 30 ans, selon le Sarkho, nous serons 9 milliards. A la fin du siècle, nous serons 11 milliards. Et c’est fait.”

Le souci avec ce genre d’anticipation, c’est qu’elle oppose deux mondes : d’un côté ceux qui se soucient de l’avenir de la planète surpeuplée, et de l’autre, ceux qui sont le problème de la planète surpeuplée. Empêcher la population de croître davantage parce qu’elle est “LE” problème ? Je ne vois que deux moyens de le faire : empêcher d’autres naissances et/ou réduire la population actuelle. Le Covid-19 a surgi dans ce contexte en générant un discours sur certains vaccins remèdes ?

2- La question des retraites.

Qui paiera des personnes qui ne travaillent pas ? Comment le faire ? Et pourquoi me faire d’ailleurs ? Dans un monde (l’Occident) où on vit vieux, gérer des retraites peut devenir un vrai fardeau. Figure-toi qu’un jeune retraité de 60 ans, peut vivre encore 40 ans. Chez nous, le retraité tombe, net, devant la première facture post-retraite. Chez eux, il n’en a cure. Le leader de la Republique en marche n’a pas pu dorer la pillule face à des gilets jaunes vigilants. C’est dans ce contexte que les vieux tombent comme des mangues mûres en Europe et aux États-Unis.

La question est posée aux Africains à qui L’OMS leur prédit le pire. Les médias s’en font l’écho quand les bailleurs préparent un autre plan Marshall pour le berceau problématique de notre humanité. Les Africains, difficiles à confiner parce qu’ils vivent avec le prix du travail précaire, informel quoditien, se demandent les raisons d’un tel acharnement. Serait-ce les morts ? Serait-ce le tissu économique qui se fragilisera encore plus ? Seraient-ce les emplois qui vont pâtir d’une vague annoncée de chômages techniques ?

Tout compte fait, un nouveau monde se dessine sous nos yeux. Et plusieurs profiteront de ce chaos, pour régler leurs problèmes.

Pour vous, quels problèmes seront réglés par le Covid-19 en Afrique ?

Publicité 2

C’est une question africaine ouverte. Vos avis nous intéressent.

À jeudi.

Dr Christian TIDOU

Dans ces Questions Africaines (QA), l'universitaire et chroniqueur Christian Tidou, croque l'actualité du continent à la lumière de l'histoire du Contient et de ces défis actuels. Vos avis l'intéressent pour secouer les inerties. Rejoingnez-le sur AFRIKMAG.COM.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Bonjour cher ami! Je m’appelle Théophile yéyé.selon moi,l’arrivée du coronavirus en AFRIQUE,est une opportunité de la mise en valeur d’un continent qui est le nôtre.toujours il est dit que l’Afrique est riche mais pourtant c’est dans ce continent qu’il y a tous les maux.si nos dirigeants africains pourraient saisir opportunité,ils verront les résultats.en exemple,sur le plan monnetaire,le covid19 en est une solution,sur le plan sanitaire,il en est également.ce n’est pour rien que L’AFRIQUE est dotée de plante,de l’arbre.le virus est l’arme qui pourrait réveiller la conscience africaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page