AfriqueSociété

Rwanda : L’enquête sur l’attentat de l’avion de Juvénal Habyarimana relancée…Paul Kagamé indexé

Pour beaucoup d’observateurs, l’enquête sur l’attentat contre l’avion de Juvénal Habyarimana, ancien président du Rwanda, était un dossier classé, puisque rien de concret n’a été jusque là révélé pour situer exactement l’opinion publique. Mais nouveau rebondissement, la justice française relance l’enquête.

En effet, deux nouveaux juges français relancent les enquêtes liées à l’attentat de l’avion de l’ex président rwandais. Ils veulent dans ce processus, entendre le général Faustin Kayumba Nyamwasa, cet ancien chef d’État-major, et chef des renseignements rwandais, qui s’est réfugié depuis plusieurs années, en Afrique du Sud.

Publicité

L’ancien chef d’état-major rwandais, entré en dissidence, avait déclaré à RFI avoir des preuves de la responsabilité de Paul Kagame dans l’attentat et s’était dit prêt à témoigner. Une audition qui n’avait jamais eu lieu.

L’enquête sur l’attentat contre l’avion présidentiel avait été close en janvier dernier, avant d’être ré-ouverte fin juin dernier, avec une nouvelle déposition. L’ancien général et chef de renseignement, actuellement en Afrique du Sud continue de nier son implication et sa participation dans l’attentat contre Juvénal Habyarimana.

La nouvelle commission rogatoire qui vient d’être lancée par les juges Nathalie Poux et Jean-Marc Herbaut fait suite, selon l’AFP, a une nouvelle demande de Kayumba Nyamwasa pour être interrogé. Une demande qu’il a assortie cette fois d’une déposition devant notaire faite le 23 juin dernier à Pretoria, dans laquelle il met à nouveau directement en cause le président Kagame, indique l’AFP.

Nyamwasa affirme, dans cette déclaration, qu’au soir du 6 avril 94, il aurait appris de la bouche de Paul Kagame lui-même que « l’avion du président Habyarimana avait été abattu pas nos propres troupes ». Il nomme également deux autres responsables et deux exécutants présumés.

Publicité 2


Rappelons que c’est le  6 avril 1994 que l’attentat contre l’avion du président Juvénal Habiyarimana s’est déroulé. Cet attentat avait été considéré par des experts, comme étant l’événement déclencheur du génocide rwandais qui a fait au moins 800.000 morts.

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer