À la UneCôte d'IvoirePolitique

Rumeurs sur la mort d’Hamed Bakayoko: Adjoumani accuse l’opposition ivoirienne

Adjoumani vient-il de briser le consensus politique qui a lieu en Côte d’Ivoire depuis le 10 mars 2021 ? Lui qui vient d’accuser l’opposition ivoirienne de vouloir instrumentaliser la mort d’Hamed Bakayoko à des fins politiques.

Les rumeurs sur la mort d’Hamed Bakayoko, mort officiellement d’un cancer ne plaisent pas au ministre Adjoumani, porte-parole principal du parti présidentiel. Pour lui, c’est l’opposition ivoirienne qui est derrière cette campagne « mensongère ». Et, il ne porte pas de gants pour accuser directement.

« C’est le lieu d’inviter nos militants et les Ivoiriens en général à ne point céder aux chants de sirènes à tous ces petits esprits qui s’échinent à bâtir sur le sable des châteaux de rumeurs, pour tenter de faire prospérer des thèses mensongères sur la mort d’un tel ou d’un tel autre allant même jusqu’à y déceler un message divin en direction du RHDP et de son Président », dénonce Adjoumani.

Le porte-parole principal du RHDP accuse l’opposition ivoirienne en ces termes: « L’objectif inavoué de cette cabale est pourtant simple. L’opposition tente par tous les moyens de nous atteindre moralement. Elle veut profiter du malheur qui nous étreint pour tenter de nous porter le coup fatal ».

Adjoumani demande donc aux militants du RHDP de ne pas « succomber à la tentation de ceux qui veulent faire croire qu’une prétendue calamité s’abattrait sur le RHDP ». La mort visite tout le monde, a terminé Adjoumani.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page