Religion

Vatican: le secrétaire du conseiller personnel du Pape surpris avec de la drogue

Les voisins en avaient marre des bruits qui provenaient de l’appartement. Ils ont alors contacté la police. Surpris par la police en pleine soirée libertine et consommant la drogue, le secrétaire d’un des bras droits du Pape François a été envoyé dans un centre de désintoxication avant d’être conduit en retraite dans un couvent.

Publicité

Le secrétaire du cardinal Francesco Coccopalmerio, conseiller personnel du Pape François a été surpris avec une dizaine de personnes se livrant à des actes de voluptés et consommant de la drogue en quantité, a révélé le journal italien II Fatto Quotidiano. Ce haut dignitaire du Vatican a été envoyé en retraite anticipée dans un couvent italien.

Les faits se sont déroulés dans un appartement de l’ancien palais de la congrégation pour la doctrine de la foi en juin dernier, qu’occupait le secrétaire du conseiller personnel du Pape François. Ahuris par les bruits et les allées et venues incessantes dans l’appartement, les voisins ont avertis la police. Arrivés sur les lieux, les policiers sont tombés sur une dizaine de personnes en pleine soirée libertine se livrant aux joies de la chair et consommant de la drogue en grande quantité. Le nom du secrétaire du cardinal Francesco Coccopalmerio n’a toutefois pas été révélé.

Plutôt, en début d’année, le cardinal Francesco Coccopalmerio avait fait une demande pour la nomination comme évêque de son secrétaire, peut-on lire dans le journal italien.

Informé de cette affaire, le souverain pontife a demandé la démission du cardinal Francesco Coccopalmerio. Le secrétaire a été admis dans une clinique de désintoxication avant d’être conduit en retraite anticipé dans un couvent.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page