Sénégal

Sénégal : un élève tue son camarade en plein centre d’examen pour une raison banale

François Djiba, 13 ans, a commis l’irréparable en assassinant  l’un de ses camarades. La victime répondant au  nom d’Alfred Armand Kingho s’est fait  planter un couteau dans la poitrine.

Les faits se sont déroulés lundi 12 juin 2017.

Alors qu’ils étaient en pause après des épreuves de  composition au BEPC, Armand fait une blague et traite François de « nullard ».

Publicité

Fortement humilié par ce qu’il qualifie de mauvaise plaisanterie, l’adolescent se jette sur son ami. Les deux garçons s’empoignent et les coups pleuvent.

Physiquement  plus au point que François, Armand malmène son adversaire. Des témoins s’interposent et mettent fin à la bagarre.

Et comme, François n’avait pas digéré cette défaite, Il avait un couteau dissimulé dans son sac. Tout le monde avait oublié l’affaire. Et au moment où l’on croyait l’incident clos, le jeune garçon sort le poignard et le plante dans la poitrine d’Armand qui, malheureusement succombe de sa blessure.

Mis aux arrêts, François, âgé de 14 ans, affirme qu’il n’avait pas voulu ôter la vie à son défunt camarade. Cependant, les autorités se demandent, ce que faisait l’adolescent de 14 ans avec un couteau dans le sac. Son sort sera défini lors de son procès dans les prochains mois.

Emeraude ASSAH

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

5 commentaires

  1. D’abord nos condoleances a la famille eploree. Un eleve en plein examen avait un couteau en sac, je crois que c’est un conseil de la part de ses parents.

  2. si c’était un musulman,on le traiterait de terroriste sinon comment comprendre qu’un candidat soit avec un couteau dans son sac pendant qu’il compose?il mérite une prison.

  3. Votre commentateur L’état doit prendre des dispositions très sérieux pour nos enfants d’aujourd’hui avoir un appareil pour contrôler toute les corps même les plus petits tout sans exception

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page