PolitiqueSénégal

Sénégal: Près de 50 ex-gardes du corps de Macky Sall en grève de la faim

Les anciens gardes du corps de Macky Sall sont mécontents. Ils dénoncent un abandon sans raison du président du Sénégal, qu’ils prétendent avoir aidé jusqu’à son élection. Une fois à la tête du pouvoir, celui-ci les aurait jetés sans raison.

 »Le président Macky Sall ne peut pas nous utiliser comme des torchons, c’est inacceptable, nous avons tout bravé pour qu’il soit là où il est aujourd’hui, alors nous méritons plus de considération et de reconnaissance, nous avons des familles à nourrir, voilà pourquoi nous avons entamé cette grève de la faim pour envoyer un message au président », c’est en ces mots que l’un des grévistes qui a requis l’anonymat, a exprimé sa peine au micro d’AfrikMag.

Publicité

Fatigués de cette situation, ils ont ensemble décidé de se faire entendre, en faisant une grève de la faim. Ainsi, ils se sont installés depuis hier devant le siège de l’Apr, à Sacré cœur. Tout ce qu’ils réclament, c’est la reconnaissance.

Regroupés au sein du groupe des callots marrons

Ces jeunes se sont alors regroupés au sein d’une organisation dénommée Callots marrons.

Selon leur président Cheikh Omar Diemé, en 2012, Macky Sall leur avait fait mille et une promesses. « Il a dit qu’une fois à la tête du pays, nous allions tous avoir notre part du gâteau. Parfois, on faisait la campagne jusqu’à 4 heures du matin. Fatigués, on dormait tous au même endroit. Pendant ce temps, les grosses pointures actuelles de l’APR étaient bien au chaud chez eux ».

Cheikh O. Diemé soutient être resté, lui et ses camarades, une année entière sans emploi. « Après une année, on nous a appelés et mis en rapport avec le ministre Mor Ngom. Le président lui a demandé de nous faire un CDD d’un an à l’aéroport. »

Une fois sur place, les ex-gardes du corps de Macky Sall affirment avoir été dans des conditions difficiles. Pourtant, ils assurent avoir été formés en sûreté et sécurité aéroportuaire. « Lorsque l’aéroport Léopold Sédar Senghor a fermé boutique au profit de celui de Dias, on nous a chassés. Depuis 2 mois, nous errons, et pourtant nous sommes des soutiens de famille. »

Publicité 2

Les « Caillots marrons » espèrent que le président n’est pas au courant de cette histoire. Ils veulent lui faire transmettre le message, raison pour laquelle ils font une grève de la faim. « Nous avons galéré lors de la campagne de 2012, alors on voit mal pourquoi certains veulent nous écarter. »

Après avoir entendu leur message, le Ministre de l’hydraulique, Mansour Faye, leur a promis de les prendre en charge hier, jeudi.

Source Photo: DakarActu

Fatou Oulèye SAMBOU

Bonjour Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J'aime parler d'actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité. fifi.sambou@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page