Sénégal : Rencontre avec Omar Sène, le tailleur qui maîtrise la géopolitique

0

Marié et père d’une fille, Omar Sène est natif de Diourbel. Du haut de son mètre 90, ce jeune maîtrise les tenants et les aboutissants de la géopolitique internationale. Pourtant, Omar n’a pas vraiment fait les bancs. C’est en classe préparatoire (CP) qu’il a tourné le dos à l’école française, au profit de l’école coranique. « J’ai été envoyé à Khelcom auprès de Serigne Saliou pour apprendre le Coran », se souvient Omar.

Ivre de savoir mais aussi de sagesse, Omar est venu à Dakar pour apprendre à se servir de ses mains. Il s’intéresse ainsi à la couture et pratique ce métier avec passion et dévouement. Créatif et méticuleux, Omar sait manier les ciseaux pour confectionner des tenues pleins de magnificence. Entre la coupe et la couture d’un vêtement, le talibé mouride glisse des sujets d’actualité politique, si bien qu’il lui arrive de déposer ciseaux et carnet pour convaincre ses collègues, Pour convaincre ces derniers, le géopoliticien autodidacte n’hésite pas à fouiner sur internet afin trouver des éléments de réponse.

Publicité
« La politique, c’est l’affaire de tout le monde »

« Ça fait plusieurs années que j’ai commencé à me pencher sur la politique. Même si je n’ai pas fait les bancs, j’ai toujours su où trouver des informations concernant la politique parce que c’est l’affaire de tout le monde. Que l’on ait fait les bancs ou pas, nous sommes tous des citoyens du pays et toutes les décisions prises au niveau le plus haut nous concernent tous autant que nous sommes», martèle-t-il.

Même s’il n’a pas appris la géopolitique, Omar en connaît les contours grâce aux nouvelles technologies. Autodidacte, il ne se lasse jamais d’écouter les experts de ce domaine pour, dit-il, « mieux comprendre le fonctionnement d’un Etat, mais aussi la responsabilité d’un citoyen vis-à-vis de son pays ».

A ce jour, il ne milite pour aucun parti politique mais considère néanmoins qu’il fait de la politique en ce sens où il s’intéresse à tout ce qui peut mener de l’avant le pays. « A chaque fois que j’ai été capable de régler un problème au niveau communautaire, faire un éveil de conscience ou accomplir mes devoirs citoyens, je ne me suis pas lassé de le faire. » Malgré tout, Omar a un penchant pour le parti des Patriotes du Sénégal, pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (Pastef), qui l’a séduit mais dont il n’est pas membre.

Son rêve, faire du Sénégal un pays prospère pour que les jeunes n’aient plus besoin d’immigrer pour avoir une vie meilleure. De la politique, Omar n’espère pas de poste, mais se dit néanmoins que tout peut arriver.

En outre, Omar est convaincu qu’il peut, lui aussi, apporter sa pierre à l’édifice. Lui qui croit dur comme fer « qu’on devrait privilégier, la compétence et non les diplômes qui ne sont qu’une présomption de compétence et ne garantissent pas le savoir-faire. »

Sénégal : Rencontre avec Omar Sène, le tailleur qui maîtrise la géopolitique

Bonjour
Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J’aime parler d’actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité.
fifi.sambou@afrikmag.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---