SénégalSociété

Sénégal: Une femme dénonce son fils pour apologie au terrorisme

Une femme du nom d’Astou Lô s’est présentée à la Division des investigations criminelles pour dénoncer son fils. Selon Dakaractu, qui donne l’information, Assane Camara reviendrait du Canada, où il faisait ses études. Astou Lô aurait trouvé un reçu d’argent de 700 mille envoyés par un certain Harris Katich, via un certain Atoumane Sow.

Publicité
Assane Camara fustige la pratique de l’Islam au Sénégal

Ne sachant à quel saint se vouer, Astou Lô a fait part de ses inquiétudes sur le discours de son fils. Ce dernier ne cessait de lui répéter que la façon dont l’Islam est pratiqué au Sénégal n’était pas la bonne. Par ailleurs, la dame informe que son fils était en contact avec des individus suspects. Ce dernier disait que le Djihad était comme un impératif pour tout musulman. Ainsi, elle ajoute que son fils était en contact avec des individus de différentes nationalités. Entre autres, elle cite les nationalités Bosniaque, Afghane, Marocaine, Algérienne et Française résidant à l’étranger. Il y avait Samir Halilovic, Zakaria Habib, Youssef Sakhir, Omran Jabarti parmi tant d’autres.

Une descente chez le suspect

Mis au parfum de ces agissements, les agents de Dic ont fait une perquisition chez Assane Camara. La fouille a permis de mettre sur la table un billet d’avion Dakar-Tunis au nom de l’accusé, deux cartes de crédit, un passeport ordinaire, mais aussi une brochure sur les règles de récitation de coran et des livres de contestation des confréries. En outre, les policiers ont vu le reçu d’un transfert d’argent de Katich à l’endroit d’Assane Camara.

Publicité 2

Devant les policiers, Assane informe que sa mère a toujours voulu qu’il rentre au bercail alors qu’il était au Canada. Elle était au courant qu’il fréquentait des individus avec une vision radicale de l’islam. Elle l’a donc fait rentrer au Sénégal. Il dit avoir connu les individus nommés plus haut dans une salle de prière à l’université de Sherbrooke et que ces derniers pratiquaient un islam radical. Par ailleurs, il informe que certains de ses amis ont rejoint l’état islamique en Syrie et en Irak. Afrikmag reviendra avec plus de détails sur cette affaire.

Fatou Oulèye SAMBOU

Bonjour Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J'aime parler d'actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité. fifi.sambou@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page