Côte d'IvoireSécurité
A la Une

Côte d’Ivoire/Soldats tués à Kafolo: “la perfidie et la traîtrise étaient l’ennemi” Chef d’état major Armée de terre

Les 14 soldats ivoiriens tués pendant l’attaque de Kafolo ont reçu l’hommage de la nation ce jeudi 2 juillet 2020.

Au Camps Galliéni où la cérémonie a eu lieu, le président ivoirien, Alassane Ouattara, le ministre d’Etat, ministre de la défense, Hamed Bakayoko, et plusieurs chefs de l’armée étaient présents.

Publicité

C’est d’ailleurs Hamed Bakayoko qui a élevé au rang de Chevalier de l’Ordre national, les 14 soldats (13 militaires, 1 gendarme) tués dans l’attaque du poste de Kafolo, dans le nord Ivoirien,près de la frontière avec le Burkina Faso.

L’un des points marquants de cet événement, est l’oraison funèbre lue par le chef d’Etat major de l’armée de terre, le général Dem aly Justin. Ce dernier croit savoir ce qui a couté la vie à ses hommes.

” La barbarie de ceux qui comme des vampires s’abreuvent du sang (…) L’adversaire n’était pas le nombre ou la puissance de feu, mais la perfidie et la traitrise étaient l’ennemi”, a déclaré le chef militaire.

Notons que le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, n’a pas pris la parole de cet hommage. Une attitude que veulent comprendre de nombreux ivoiriens.

Avec Rfi

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer