Divers

Tanzanie: Des femmes condamnées à une amende pour avoir accouché à la maison

Les femmes enceintes qui accouchent hors des établissements sanitaires du district de Kibondo, dans la région de Kigoma, en Tanzanie risquent une amende de 20 000 à 50 000 shillings, selon le journal privé The Citizen.

Elles sont obligées de payer l’amende lorsqu’elles se rendent à la clinique pour des services de suivi tels que la vaccination de leurs bébés.

Publicité

Le législateur de Muhambwe, Atashasta Nditiye (CCM), vice-ministre des Travaux publics, des Transports et des Communications, a soulevé la question ce week-end lors d’une visite guidée dans la région.

“Nos femmes sont condamnées à une amende de 20 000 à 50 000 shillars lorsqu’elles visitent des dispensaires pour d’autres services après avoir accouché à la maison.

C’est inacceptable”, a déclaré Nicolaus Sabuni, un résident du district de Kibondo.

Halima Maulid, une résidente qui a eu l’occasion d’exprimer son inquiétude devant son représentant, a fait l’écho de ses sentiments.

Dans une réaction rapide, Innocent Sunamie, médecin en chef par intérim du district de Kibondo, a déclaré que son bureau avait déjà demandé aux personnes impliquées d’arrêter immédiatement les amendes ou de faire face à des mesures disciplinaires.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer