À la UneSociété
A la Une

Tina Turner est décédée : qui va hériter de la fortune de la « Queen of rock’n’roll » ?

Tina Turner est décédée mercredi 24 mai en Suisse, pays dont elle avait pris la nationalité. Alors que la star a perdu deux de ses fils, qui héritera de ce que la reine du rock’n’roll laisse derrière elle ?

La légendaire chanteuse américaine est décédée à l’âge de 83 ans à Küsnach près de Zurich des suites d’une longue maladie non précisée. Elle avait déjà lutté contre un cancer de l’intestin et souffrait d’hypertension artérielle pendant plus de quatre décennies.  

5

La vie de Tina Turner a été marquée par de nombreux drames. Parmi eux, la perte de deux de ses enfants. Le premier en 2018, avec le suicide à 59 ans de Craig Turner, fruit de son union avec le saxophoniste Raymon Hill, alors que le chanteur n’avait que 18 ans. Quatre ans plus tard, en décembre dernier, elle a perdu son deuxième fils Ronnie Turner, né de son mariage avec son premier mari Ike Turner. Fils cadet de la star et époux d’Afida Turner, Ronnie est décédé à seulement 62 ans des complications d’un cancer du côlon.

Mais en plus de ses deux fils, Tina Turner à deux autres enfants élevés, Ike JR. et Michael, né du premier mariage de son ex-mari Ike Turner avec Lorraine Taylor. Deux garçons que Tina Turner a adoptés après son mariage en 1962 avec Ike Turner et dont elle a continué à s’occuper lorsqu’elle a divorcé de leur père en 1978 après des années de violence domestique.

Les deux fils de l’ex-mari Ike Turner pourraient hériter

Alors que Tina Turner a adopté Ike JR. et Michael, ce dernier devrait théoriquement bénéficier d’une partie de son héritage. En effet, selon la loi suisse – Tina Turner a renoncé à sa nationalité américaine et a acquis la nationalité suisse en 2013 – les enfants adoptés ont les mêmes droits successeurs que les autres enfants. Les deux fils de son ex-mari Ike Turner devaient donc figurer dans la succession de Tina Turner, aux côtés de son mari actuel.

Il semble peu probable que le producteur allemand Erwin Bach, 67 ans, dont Tina Turner a partagé la vie en 1985, et à qui elle a dit « oui » en 2013, n’apparaît pas dans sa succession. Lui qui en 2017, avait fait don d’un de ses reins à sa femme alors qu’elle était gravement malade. Il y a donc fort à parier qu’après près de 40 ans de vie commune, son mari soit l’un de ses héritiers. En l’absence de testament, la loi suisse sur les successions prévoit une répartition 50/50 de l’héritage entre le conjoint et les enfants.


1

Sa belle-fille Afida Turner parmi les héritiers ?

 

Bien qu’Afida Turner, passée par l’émission « Le Loft », ait été un temps parmi les héritiers de Tina Turner par l’intermédiaire de son mari Ronnie, avant le décès de ce dernier, la chanteuse de 46 ans n’a aucune garantie de bénéficier d’une partie de l’héritage de Turner.

N’étant pas consanguines, les belles-filles veuves n’ont aucun droit légal à l’héritage de leurs beaux-parents, à moins que ceux-ci ne l’aient expressément exprimé dans leur testament.

Ahmad Diallo

Je suis Ahmad Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Email : aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page