Afrique

Togo : une loi qui restreint le droit de manifester votée à l’Assemblée Nationale

Les togolais ne pourront plus manifester avant 11 heures et au-delà de 18 heures, d’après la loi adoptée mercredi, 7 août 2019, par l’Assemblée nationale.

Cette nouvelle loi encadrant le droit de manifester, a été présentée « pour garantir la sécurité des citoyens », a expliqué le gouvernement.

Publicité

Le texte interdit également de défiler sur toutes les routes nationales, dans les zones à forte activité économique et plus généralement dans certains centres urbains.

« Pour des raisons stratégiques, économiques et sécuritaires, toutes les manifestations sont interdites sur certains axes et zones notamment toutes les routes nationales, les axes et zones où se déroulent de fortes activités économiques, dans les centres urbains, les axes et zones proches des institutions de la République, les axes et zones proches des institutions de la République, les axes et zones proches des chancelleries et résidences des ambassadeurs et représentants d’organisations internationales et les axes et zones proches des camps militaires et des camps de service de sécurité », a précisé le document.

Le 19 août 2017, des dizaines de milliers de personnes étaient sorties dans les rues pour demander la démission du président Faure Gnassingbé et la limitation du nombre de mandats présidentiels. Plusieurs manifestants avaient perdu la vie dans des affrontements avec les forces de l’ordre.

Sandra Kohet

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer