Nigeria

Traité de sorcier et abandonné par ses parents, Hope devient un enfant beau et fort grâce à une philanthrope-Photos

L’histoire de ce jeune garçon ne laisse personne indifférent.

Traité de sorcier et abandonné par sa famille, le petit Hope n’attendait plus que la mort. Il a dû passer des mois dans les rues d’Eket au Nigeria et à cause des conditions difficiles, il a développé des complications de santé.

Cependant, Hope a retrouvé la vie et le sourire grâce à une philanthrope. Il a été recueilli par Anja Ringgren Loven en 2016. Anja, la fondatrice de l’organisation caritative DINNødhjæl, a déclaré que le garçon était dans un très mauvais état lorsqu’elle est venue à son secours.

Lors d’une interview accordée au tabloïd britannique Mirror, Anja a noté que lorsqu’elle a rencontré Hope, ses chances de survie étaient minimes à cause des multiples maladies qu’il avait contractées.

Traité de sorcier et abandonné par ses parents, Hope devient un enfant beau et fort grâce à une philanthrope-Photos

Il a été hospitalisé pendant des semaines et enfin il s’est remis sur ses deux pieds. Anja a aidé de nombreux enfants comme Hope grâce à son association caritative. Depuis qu’il a été secouru, Hope reçoit une bonne éducation, une alimentation saine et des soins. Aujourd’hui, il est beau, fort et plein de vie.

Traité de sorcier et abandonné par ses parents, Hope devient un enfant beau et fort grâce à une philanthrope-Photos

S’exprimant sur la façon dont le garçon réagit à sa vieille photo, Anja a dit : « Il la montre souvent du doigt et sourit comme s’il était fier. Mais je sais qu’il ne s’agit pas de fierté. Les enfants naissent avec la capacité de pardonner. Les enfants naissent sans préjugés. Nous échouons en tant que société lorsque nous apprenons aux enfants ce qu’il faut penser et non pas comment penser. »

Traité de sorcier et abandonné par ses parents, Hope devient un enfant beau et fort grâce à une philanthrope-Photos

Crédit photo : tuko

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!