À la UneAfriquePolitique
A la Une

Burundi / L’ex-Président Pierre Buyoya est mort de la Covid-19

L’ancien président du Burundi Pierre Buyoya qui a dirigé le pays entre 1987 et 1993 et de 1996 à 2003 est décédé à Paris à71 ans de la Covid-19, selon des proches de sa famille. Il préparait sa défense dans l’affaire Melchior Ndadayé, président assassiné en 1993, et pour laquelle il avait été condamné à perpétuité au Burundi.

Pierre Buyoya est mort le 17 décembre 2020 à Paris des suites de la Covid-19. Selon sa famille, il n’a pu supporter le voyage vers la France après que son cas s’est aggravé. Il quitte ce monde avec un sentiment d’amertume. Car il ne dira jamais au monde sa part de vérité sur l’assassinat du premier président burundais élu démocratiquement en 1993.

Publicité

L’ex-président burundais Pierre Buyoya, qui fut le haut représentant de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel, avait été condamné le lundi 19 octobre 2020 par contumace au Burundi à la prison à perpétuité pour l’assassinat du président Melchior Ndadaye en 1993. Il avait quitté son poste récemment et entendait préparer sa défense dans l’affaire.

Officier formé en Belgique à Ecole royale des cadets puis à l’Ecole royale militaire, Buyoya a aussi fait ses classes en France à l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr. Il complète ensuite sa formation militaire en Allemagne à l’Ecole de guerre.

Il a perpétré son premier coup d’Etat en 1987 contre le colonel Jean-Baptiste Bagaza. Il remet le couvert contre Sylvestre Ntibantunganya le 25 juillet 1996. S’il a quitté le pouvoir en 2003, il n’a jamais pu se défaire de l’image de commanditaire de l’assassinat de Melchior Ndadaye.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page