Divers

Ukraine : une fillette de 8 ans devient la plus jeune personne au monde à mourir de vieillesse précoce

En Ukraine, une fillette de 8 ans est morte de vieillesse après avoir souffert d’une maladie génétique de progéria exceptionnellement rare qui ne touche que 160 personnes dans le monde entier.

Suis le plan biologique, Anna Sakidon avait le corps d’une femme de 80 ans, ont déclaré les médecins en rendant hommage à une « merveilleuse » fille qui a dû lutter contre tant de problèmes de santé.

Publicité
Ukraine : une fillette de 8 ans devient la plus jeune personne au monde à mourir de vieillesse précoce

Anna a eu 8 ans le mois dernier mais ne pesait que 8 kg. Elle est morte de multiples défaillances de ses organes internes liées à son vieillissement prématuré.

Sa mère Ivanna avait dit plus tôt qu’elle était « prête à tout sacrifier pour que sa fille soit en bonne santé. »

Anna souffrait d’un vieillissement précoce de ses organes internes et de son système corporel. Ses os se développaient lentement alors que ses organes vieillissaient rapidement.

Ukraine : une fillette de 8 ans devient la plus jeune personne au monde à mourir de vieillesse précoce

Les personnes atteintes de cette maladie meurent généralement d’accidents vasculaires cérébraux. Anna a souffert de plusieurs accidents vasculaires cérébraux et de paralysie de ses membres. Cela a affecté le mouvement de ses bras et de ses jambes.

Peu après sa naissance, on lui avait diagnostiqué le syndrome de progéria de Hutchinson-Gilford, une maladie génétique.

À 11 mois, elle suivait sa mère partout, mais elle avait peur de la lumière et ne pouvait sortir que le soir. À l’âge de trois ans, elle était heureuse d’embrasser son ours en peluche, mais n’aimait pas embrasser les gens.

Ukraine : une fillette de 8 ans devient la plus jeune personne au monde à mourir de vieillesse précoce

Des recherches menées aux Pays-Bas montrent que cette maladie touche une personne sur 20 millions de naissances. Il n’y a qu’environ 160 personnes atteintes de cette maladie dans le monde.

Crédit photo : dailymail

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer