AfriqueNigeria

Un homme arrêté pour avoir enterré vivant son petit-fils

Le commandement de la police de l’État de Bauchi au Nigeria, a arrêté un grand-père âgé de 50 ans, du nom de Bawada Audi, pour le meurtre de son petit-enfant nouveau-né à Rimin, dans la région du gouvernement local de Zayam Toro.

Le porte-parole du commandement, DSP Ahmed Wakili, qui a révélé l’incident dans un communiqué samedi, 19 septembre, a déclaré qu’après que la fille du suspect, Hafsat, âgée de 17 ans, avait donné naissance à un petit garçon, il avait arraché l’enfant et l’a enterré vivant derrière sa maison.

Publicité
Un homme arrêté pour avoir enterré vivant son petit-fils

« Le 16/09/2020, vers 10 heures, une opération conjointe de la police et une association des droits de l’homme a amené une certaine Hafsat Bawada âgée de 17 ans au quartier général de la division Toro qui aurait donné naissance à un enfant de sexe masculin le 14/09/2020 vers 2h00, son père Bawada Audu ‘m’ 50 ans a pris l’enfant et l’a enterré derrière sa maison », indique le communiqué.

Après avoir reçu le rapport, le bébé a été exhumé et transporté d’urgence à l’hôpital général où il a été certifié mort par un médecin.

Un homme arrêté pour avoir enterré vivant son petit-fils

Le PPRO a ajouté : ” de plus, Hafsat a indiqué qu’un certain Danjuma Malam Uba, avait eu des relations charnelles avec elle au début de 2020 mais est maintenant en fuite. Le cadavre a été remis au chef du village de Rimin Ziyam pour être enterré, tandis que le suspect a été arrêté et a avoué son crime. 

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page