Santé

Vaccin russe contre le coronavirus : ses effets secondaires révélés au monde

Comme tout médicament employé pour guérir un mal a ses effets secondaires, le nouveau vaccin russe contre la maladie à coronavirus en regorge plusieurs… Même s’il reste encore à ce jour, la plus grande prouesse médicale contre la nouvelle pandémie.

Frissons, fièvre, maux de tête, nausées, baisse de l’appétit ou réactions allergiques, voici les effets pervers qui pourraient se manifester chez l’individu après avoir subi le vaccin russe contre le coronavirus, rapporte Sputnik qui dit avoir disposé de la notice d’emploi de la solution.

Publicité

« Effets secondaires : éventuel développement de brèves réactions de courte durée générales (bref syndrome grippal se caractérisant par des frissons, de la fièvre, des arthralgies, des myalgies, de l’asthénie, une indisposition générale et des maux de tête) ainsi que locales (douleur à l’endroit de l’injection, hyperhémie, œdèmes) », indique la notice selon notre source.

D’autres effets non-voulus pourraient surgir comme par exemple les nausées, la dyspepsie, la baisse de l’appétit et parfois l’augmentation des ganglions lymphatiques ou même des réactions allergiques, souligne le document précisant une moindre chance de manifestation de ces derniers symptômes par rapport aux premiers cités plus haut.

Le ministère russe de la santé a enregistré en août un vaccin contre le Covid-19 qui est devenu le premier vaccin contre cette maladie au monde. Conçu par le Fonds d’investissements directs de Russie (RFPI) et le Centre russe d’épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa. Baptisé “Spoutnik V” la nouvelle solution doit permettre d’« établir une immunité contre le virus responsable du “Covid-19” pendant une période pouvant aller jusqu’à deux ans ».

Publicité 2

Le pays de Vladimir Poutine ambitionne en outre de fabriquer au moins 200 millions de doses de Spoutnik d’ici la fin de l’année. Il a déjà l’adhésion de nombre de pays, notamment les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, l’Indonésie, les Philippines, le Brésil, le Mexique et l’Inde.

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page