À la UneFootballSport

Van Dijk désigne quatre attaquants les plus coriaces qu’il a affrontés au cours de sa carrière

Virgil van Dijk, défenseur néerlandais de Liverpool, s’est imposé au fil des années comme l’un des meilleurs à son poste en Premier League

Le capitaine de Liverpool, Virgil van Dijk, a nommé quatre des attaquants les plus coriaces qu’il a affrontés au cours de sa carrière.

Van Dijk a affronté les meilleurs attaquants du monde lors de son passage en Premier League et en Ligue des champions.

Le Néerlandais a cité Olivier Giroud de l’AC Milan, Sergio Agüero, désormais à la retraite, Erling Haaland de Manchester City et Gabriel Jesus d’Arsenal comme les meilleurs.

Interrogé sur le plus coriace contre lequel il a joué, Van Dijk a répondu « Olivier Giroud. Chaque fois, on a l’impression de le tenir, de bien le marquer, mais il arrive toujours à marquer d’une manière ou d’une autre avec sa tête, son pied, son genou. Il a souvent marqué contre moi (sourire)»,

« Je ne peux pas oublier Agüero, qui était très fort, Haaland aussi évidemment, et Gabriel Jesus aussi. »

Virgil Van Dijk estime qu’il aurait du remporter le Ballon d’Or en 2019

Interrogé par France Football à ce sujet, le joueur de 32 ans a montré du respect envers Messi mais a affiché une légère pointe d’amertume : «le Ballon d’Or 2019 ? Il arrive qu’on m’en reparle. Mais deuxième, c’était déjà très spécial. Il y a peu de joueurs qui peuvent dire qu’ils ont été aussi proches du trophée ou qu’ils ont marqué autant de points (679) au classement du Ballon d’Or. Quand j’étais plus jeune, jamais je n’aurais pensé pouvoir être aussi haut et obtenir cette reconnaissance. Jamais. Je l’ai vraiment beaucoup appréciée. Ça m’a donné beaucoup de confiance et ça m’a boosté pour recevoir une autre nomination. J’espère que je pourrai encore l’être. Je me suis retrouvé entre deux des cinq meilleurs joueurs de tous les temps (Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, ndlr). Être là en tant que défenseur, c’était déjà une énorme fierté. Si je l’avais mérité, je l’aurais gagné. C’est comme ça que je le vois. Tout arrive pour une raison. Et franchement, perdre contre Messi, ce n’est pas la pire des choses. J’aurais évidemment adoré le gagner, mais obtenir cette reconnaissance de la part du reste du monde, ça reste une énorme fierté.»

Ahmad Diallo

Je suis Ahmad Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Email : aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page