À la UneAfrique

Voici le 3e pays africain à avoir éradiqué le paludisme (OMS)

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré le Cap-Vert exempt de paludisme.

L’archipel ouest-africain de neuf îles a été officiellement certifié par l’organisme international lors d’une cérémonie en direct vendredi, à laquelle a assisté le directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

5

Le Premier ministre capverdien Ulisses Correia e Silva a salué cette étape importante.

« Pour un pays dans lequel le tourisme constitue la principale activité économique, l’élimination du paludisme signifie l’élimination d’une contrainte à la mobilité, l’élimination d’une perception et le renforcement de la confiance sanitaire », a déclaré Silva.

Cette étape historique fait du Cap-Vert le troisième pays de la région africaine à atteindre le statut d’élimination de la maladie, après Maurice et l’Algérie.

Selon l’OMS, l’Afrique supporte une part disproportionnée du fardeau mondial du paludisme.

Le continent africain est le plus touché par cette maladie, aussi appelée malaria. En 2021, 95 % des cas ont été détectés dans cette zone, d’après les données de l’OMS. Et 96 % des décès liés au paludisme ont eu lieu en Afrique.

En 2022, la région abritait 94 % des cas de paludisme (233 millions) et 95 % (580 000) des décès dus au paludisme.

L’élimination du paludisme est devenu un objectif de santé nationale au Cap-Vert en 2007 et a donné lieu à un plan stratégique entre 2009 et 2013, dit-elle. L’OMS invoque des diagnostics plus généralisés, des traitements plus précoces et la gratuité des soins dispensés aux étrangers

Ahmad Diallo

Je suis Ahmad Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Email : aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page